La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 135,10
    +16,79 (+0,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

La Chine lance son troisième porte-avions

Chine Nouvelle

La Chine a officiellement lancé vendredi 17 juin son troisième porte-avions, le Fujian. Il sera le premier porte-avions chinois doté de catapultes.

Champagne et feux d'artifices: la Chine a lancé vendredi 17 juin "Fujian", son troisième porte-avions. S'il est encore loin d'être opérationnel, il permettra à terme de renforcer la capacité de dissuasion et de projection de Pékin. Une cérémonie de lancement a été organisée en grande pompe vendredi dans un chantier naval de Shanghai, a annoncé l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

Deuxième porte-avions à être entièrement fabriqué par la Chine, il bien plus avancé du point de vue technologique que ses prédécesseurs, avec notamment un système, nouveau, de catapultage. Chine nouvelle n'a pas précisé la date prévue pour l'entrée en service du bâtiment. Mais sa remise aux forces navales ne s'effectuera qu'à l'issue de nombreux tests en mer et devrait intervenir ces prochaines années. Le porte-avions a été baptisé "Fujian", du nom d'une province chinoise, à l'instar de ses prédécesseurs "Liaoning" et "Shandong".

Tensions autour de Taïwan

La télévision publique CCTV a montré des centaines de membres de la marine en chemise, casquettes et pantalons blancs applaudir en rang, devant le porte-avions décoré de guirlandes de fanions sous la musique d'une fanfare. Comme la tradition l'exige, une bouteille de champagne a été cassée sur la coque du navire, arrosé de part et d'autre par d'immenses jets d'eau. Des feux d'artifices ont également été tirés. Cette cérémonie survient au milieu de vives tensions sino-américaines autour de Taïwan, l'île peuplée de 24 millions d'habitants que la Chine considère comme son territoire historique.

Pékin voit d'un très mauvais oeil le soutien appuyé de Washington au gouvernement taïwanais, issue d'un parti qui prône traditionnellement l'indépendance par rapport à la Chine.Ce nouveau navire devrait également être perçu avec méfiance par les pays riverains (Japon, Philippines, Vietnam notamment) avec lesquels le géant asiatique a des différends territoriaux en mer de Chine orientale ou méridionale. "La marine chinoise est susceptible d'uti[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles