Publicité
La bourse ferme dans 1 h 10 min
  • CAC 40

    7 975,20
    +40,17 (+0,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 985,07
    +21,87 (+0,44 %)
     
  • Dow Jones

    38 047,39
    -394,15 (-1,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 370,20
    +6,10 (+0,26 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 369,77
    +726,31 (+1,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 470,95
    +15,08 (+1,04 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,02
    -0,21 (-0,27 %)
     
  • DAX

    18 529,20
    +55,91 (+0,30 %)
     
  • FTSE 100

    8 228,81
    +45,74 (+0,56 %)
     
  • Nasdaq

    16 843,46
    -77,12 (-0,46 %)
     
  • S&P 500

    5 246,42
    -20,53 (-0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    38 054,13
    -502,74 (-1,30 %)
     
  • HANG SENG

    18 230,19
    -246,82 (-1,34 %)
     
  • GBP/USD

    1,2729
    +0,0025 (+0,20 %)
     

Chine : l’industrie et la consommation des ménages s’essoufflent, l’immobilier chute

chinaphotographer

Une performance meilleure qu'espéré malgré les difficultés : la Chine a annoncé mardi une hausse de son PIB de 5,3% au premier trimestre, au moment où une crise inédite de l'immobilier et une consommation sans tonus sont exacerbées par les incertitudes économiques. Un groupe d'experts interrogés par l'AFP tablait en moyenne sur une croissance de 4,6%. Pékin s'est fixé cette année un objectif «d'environ 5%», loin des progressions à deux chiffres des dernières décennies. Ce rythme, qui ferait bien des envieux dans la plupart des grandes économies, n'en serait pas moins le plus faible pour la Chine depuis 1990 (3,9%), hors période de Covid.

Au premier trimestre, «l'économie chinoise a continué sur sa lancée et a pris un bon départ» cette année, s'est félicité devant la presse Sheng Laiyun, un porte-parole du Bureau national des statistiques (BNS), assurant que les mesures du gouvernement pour soutenir la croissance «produisaient leurs effets». Toutefois, par rapport au quatrième trimestre 2023, comparaison plus fidèle de la conjoncture, le PIB progresse plus modestement (+1,6%). Eminemment politique et sujet à caution, le chiffre officiel du PIB n'en reste pas moins très scruté, compte tenu du poids du pays dans l'économie mondiale.

Les chiffres de la croissance sont publiés au moment où certains économistes s'inquiètent de la trajectoire de la deuxième économie mondiale. Mercredi, l'agence de notation Fitch a abaissé à négative la perspective de la dette souveraine de la Chine, arguant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

JO 2024 : suivez le parcours chiffré de la flamme olympique !
Inondations en Bourgogne : pour rouvrir, les campings font face à des coûts de travaux exorbitants
Drogue et argent chez la maire d’Avallon : 18 des lingots d’or retrouvés sont faux
«Je suis l’une des rares femmes à la tête d’une agence d’architecture» (Anne Démians)
Paris : pourquoi la moitié des boucheries de la capitale ont disparu en vingt ans