Publicité
La bourse ferme dans 8 h 11 min
  • CAC 40

    7 611,23
    -17,57 (-0,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 910,11
    -5,36 (-0,11 %)
     
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0734
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 345,40
    -1,50 (-0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 051,33
    -68,65 (-0,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 394,12
    +56,37 (+4,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,30
    -0,27 (-0,33 %)
     
  • DAX

    18 114,64
    -17,33 (-0,10 %)
     
  • FTSE 100

    8 174,56
    -16,73 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 570,76
    +88,65 (+0,23 %)
     
  • HANG SENG

    18 401,55
    +486,00 (+2,71 %)
     
  • GBP/USD

    1,2725
    +0,0015 (+0,12 %)
     

Chine : le géant de l’immobilier Evergrande s’effondre en Bourse

Wikimedia Commons

La cotation du promoteur chinois ultra-endetté Evergrande a repris, lundi 28 août, à la Bourse de Hong Kong, avec un plongeon dès l'ouverture des échanges, après 17 mois de suspension pour non-publication de ses résultats financiers. Le titre a plongé de 86,67 % à l'ouverture. La cotation a "repris à 9 heures aujourd'hui (lundi, 1 heures GMT), selon une note publiée sur le site de la Bourse de Hong Kong.

La société avait déclaré vendredi dans un communiqué avoir "rempli" ses obligations dont la publication de ses résultats et "respecté les directives de reprise" établies par la Bourse. La cotation du titre avait été interrompue en mars 2022, car l'entreprise, aux abois, n'avait alors pas publié ses résultats pour 2021. Les résultats annuels pour 2021 et 2022 ont finalement été publiés le mois dernier et c'est pour cette raison que la place boursière a donné son feu vert à la reprise des échanges.

Les créanciers d'Evergrande doivent voter lundi sur sa dette offshore, ce qui pourrait donner lieu à l'une des plus grandes restructurations jamais réalisées en Chine. Le plan proposé par le promoteur offre aux créanciers le choix d'échanger leur dette contre de nouveaux titres émis par la société ou des actions de deux filiales, Evergrande Property Services Group et Evergrande New Energy Vehicle Group. Plus tôt ce mois-ci, la société a déposé une demande de mise en faillite aux Etats-Unis, une mesure visant à protéger ses actifs américains pendant sa restructuration.

Evergrande, dont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite