La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +16,85 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,90 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1966
    +0,0053 (+0,44 %)
     
  • Gold future

    1 781,90
    -23,60 (-1,31 %)
     
  • BTC-EUR

    14 252,68
    +211,09 (+1,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,71
    -3,78 (-1,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,53
    -0,18 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +49,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +111,44 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3299
    -0,0057 (-0,43 %)
     

La Chine déploie déjà son matériel pour la 6G

Edward Back, Journaliste hi-tech
·1 min de lecture

La 5G commence à peine à être déployé à travers le monde que la course à la 6G a déjà commencé. Selon Yicai Global, la Chine vient de mettre en orbite 13 nouveaux satellites, dont le tout premier satellite 6G. Cette technologie promet des transferts de données jusqu’à 100 fois plus rapides qu’avec la 5G, ainsi qu’une latence réduite à moins d’une milliseconde.

Les chercheurs chinois souhaitent étudier les performances de la 6G dans l’espace. La prochaine norme mobile devrait permettre des transmissions sans perte et une consommation énergétique réduite sur des communications longue distance. Là où la 5G utilise des fréquences millimétriques jusqu’à 30 gigahertz, cette nouvelle génération de communications passe dans la bande des fréquences térahertz.

Le décollage de la fusée Longue Marche 6. © Yicai Global
Le décollage de la fusée Longue Marche 6. © Yicai Global

Une commercialisation pas avant 2028

Ce satellite expérimental emporte également des capteurs optiques pour fournir des images prises en orbite, ainsi que pour surveiller les catastrophes naturelles comme les feux de forêt et les inondations, ou encore observer les récoltes et les ressources en eau. Le décollage a eu lieu depuis la base de lancement de Taiyuan et marque la première mise en orbite d'appareils étrangers par la fusée chinoise Longue Marche 6. Elle a déployé dix satellites argentins NewSat en plus de deux autres satellites chinois Beihangxingsat-1 et Bayi 03.

Cette prochaine norme mobile devrait permettre de nouvelles applications en réalité mixte, qui mélange réalité virtuelle et augmentée, ainsi que l’usage des hologrammes volumétriques. Il ne faudra toutefois pas s’attendre à rencontrer cette technologie prochainement. Selon le calendrier de Samsung, les premiers réseaux 6G ne seront pas opérationnels avant au moins 2028.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura