La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 847,09
    +105,94 (+0,30 %)
     
  • Nasdaq

    15 268,01
    +41,30 (+0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    29 106,01
    +505,60 (+1,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,1601
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    26 038,27
    -93,76 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    53 677,52
    -1 067,87 (-1,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 501,36
    -3,79 (-0,25 %)
     
  • S&P 500

    4 586,22
    +19,74 (+0,43 %)
     

Chine : un défaut de paiement d'Evergrande “n’est qu'une question de temps”, vers un scénario à la Lehman Brothers ?

·1 min de lecture

La situation est alarmante. Menacé de faillite, le géant chinois de l'immobilier Evergrande a annoncé, mercredi 22 septembre, le paiement d'intérêts sur une petite partie de sa dette, mais sans rassurer des marchés financiers qui attendent toujours de savoir si Pékin va voler au secours du groupe privé. La crainte de voir se répéter en Chine, deuxième économie de la planète, un scénario à la Lehman Brothers, dont la faillite avait précipité la crise de 2008 aux Etats-Unis et dans le monde, a fait plonger les places financières ces derniers jours.

Tous les regards sont tournés vers le gouvernement chinois, qui n'a pas précisé s'il entendait intervenir en faveur du conglomérat, écrasé par quelque 260 milliards d'euros de dette. Alors que menace le défaut de paiement, le promoteur géant a annoncé mercredi matin être parvenu à un accord avec des porteurs d'obligations sur une petite partie de sa dette.

Dans un communiqué adressé à la Bourse de Shenzhen (sud de la Chine), le groupe a précisé qu'une de ses filiales, Hengda Real Estate, avait négocié un plan de remboursement d'intérêts sur une obligation à échéance 2025. Selon l'agence financière Bloomberg, Evergrande rembourserait ainsi 232 millions de yuans (30,5 millions d'euros) de dette dus jeudi sur cette obligation à 5,8% limitée au marché obligataire intérieur. Les porteurs "qui ont acheté et détiennent ces obligations" avant la date de mercredi "ont droit au paiement d'intérêts", précise le communiqué.

>> A lire aussi - Croissance, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : ces villes franciliennes où le dispositif fiscal Pinel est inadapté
Logements : les "passoires thermiques", un fléau bien plus important que prévu ?
Rénovation énergétique, logements neufs… la ministre du Logement dévoile les dernières priorités du quinquennat
Loyers : comment la surface et la date d’entrée du locataire jouent en Ile-de-France
Immobilier : la bonne santé surprise des ventes de maisons neuves en 2021

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles