Marchés français ouverture 2 h 1 min
  • Dow Jones

    34 483,72
    -652,22 (-1,86 %)
     
  • Nasdaq

    15 537,69
    -245,14 (-1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 991,49
    +169,73 (+0,61 %)
     
  • EUR/USD

    1,1338
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    23 735,79
    +260,53 (+1,11 %)
     
  • BTC-EUR

    50 384,68
    -512,02 (-1,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 469,08
    +26,30 (+1,82 %)
     
  • S&P 500

    4 567,00
    -88,27 (-1,90 %)
     

Chine: la banque centrale évoque la "mauvaise gestion" d'entreprises

·2 min de lecture

L'économie chinoise "se porte bien", selon la banque centrale, mais les risques de défaut de certaines entreprises inquiètent les autorités. L'effondrement possible du promoteur immobilier China Evergrande Group est au centre des préoccupations.

L' "se porte bien" mais fait face à des défis tels que des risques de défaut de certaines entreprises en raison d'une "mauvaise gestion", a déclaré dimanche le gouverneur de la Banque populaire de Chine (PBC), Yi Gang. Les inquiétudes se sont multipliées ces dernières semaines autour de , qui a un passif de plus de 300 milliards de dollars et a manqué trois séries de paiements d'intérêts sur ses obligations en dollars.

Alors que la société est aux prises avec sa dette, les préoccupations concernant une éventuelle contagion du risque de crédit du secteur immobilier chinois à l'économie au sens large se sont intensifiées. Selon Yi Gang, les risques de défaut de certaines entreprises et les difficultés opérationnelles de banques petites et moyennes font partie des défis que doit relever l'économie chinoise et que les autorités surveillent de près "afin qu'ils ne deviennent pas des risques systématiques".

Alors que sa croissance a ralenti en raison d'une augmentation sporadique de cas de Covid-19, l'économie chinoise devrait progresser de 8% cette année, a déclaré Yi Gang lors d'une réunion en ligne du séminaire bancaire international du groupe des 30, qui coïncide avec les réunions annuelles du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale.

Nouvelle série de dégradations de notes de crédit

Les autorités essaieront d'abord d'empêcher afin d'éviter un risque systématique plus large, a-t-il ajouté. La crise qui couve à Evergrande et dans d'autres grands groupes immobiliers a poussé vers un niveau record les primes de risque du marché de la dette sur les entreprises chinoises les plus faibles la semaine dernière et a déclenché une nouvelle série de dégradations de notes de crédit. "L'intérêt des créanciers et des actionnaires sera pleinement respecté dans le strict respect de la loi", a déclaré Yi Gang. Les autorités accorderont la plus haute priorité à la protection des consommateurs et des acheteurs de maisons tout en respectant les droits des créanciers [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles