La bourse est fermée
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    23 474,27
    -165,19 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,1822
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • HANG SENG

    24 786,13
    +31,71 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    11 122,08
    +1 792,67 (+19,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,72
    +8,62 (+3,37 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     

La Chine annonce des mesures de rétorsion ciblant les entreprises étrangères

Source AFP
·1 min de lecture
Symbolic photo montage: China vs. USA | usage worldwide
Symbolic photo montage: China vs. USA | usage worldwide

L'annonce du ministère du Commerce ne vise nommément aucune entreprise étrangère. Mais les Etats-Unis semblent particulièrement ciblés.

La réaction de la Chine, après l'interdiction de téléchargement aux Etats-Unis des applications TikTok et WeChat détenues par les géants chinois ByteDance et Tencent, aura été immédiate. Pékin a annoncé samedi l'instauration d'un mécanisme qui lui permettra de restreindre les activités des entreprises étrangères, une mesure largement perçue comme des représailles ciblant Washington.

L'annonce du ministère du Commerce, effectuée en pleine escalade entre Pékin et Washington, ne vise nommément aucune entreprise étrangère. Mais elle mentionne de façon générale une série d'agissements rendant les entreprises figurant sur une future « liste d'entités non fiables » passibles d'amendes, de restrictions d'activités ou d'entrée de matériel et de personnel en Chine.

Lire aussi Guerre technologique, le « moment TikTok »

La Chine dénonce l'intimidation des Etats-Unis

Cette liste comprendra les entreprises dont les activités « portent atteinte à la souveraineté nationale de la Chine et à ses intérêts en matière de sécurité et de développement » ou qui violent « les règles économiques et commerciales internationalement acceptées », selon le ministère.

Dans un communiqué, le ministère chinois du Commerce a accusé samedi Washington de pratiquer « l'intimidation ». « Si les Etats-Unis persistent dans leurs actions unilatérales, la Chine prendra les mesures nécessaires pour protéger de façon résolue les droits et les intérêts légitimes des entreprises chinoises », a-t-il menacé [...]

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :