La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 236,16
    +415,05 (+1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

La Chine va encadrer les algorithmes de ses géants de la tech

·1 min de lecture

En Chine, la tech n'a aucun passe droit. Pékin a rendu public ce vendredi 27 août un projet de réglementation visant à encadrer plus strictement le recours aux algorithmes par les géants du numérique, dans un contexte de reprise en main du secteur par le gouvernement.

Outils très utilisés par les mastodontes du secteur pour assurer leur succès, les algorithmes sont au coeur de l'économie numérique et servent de cerveau à bon nombre d'applications et services sur internet. Ils permettent notamment d'analyser les quantités d'informations récoltées sur un utilisateur et de lui faire des recommandations automatiques en fonction de ses habitudes ou préférences.

À lire aussi — De Jack Ma à TikTok, pourquoi Pékin reprend le contrôle des géants de la tech chinoise

Pékin s'inquiète du manque de transparence des géants de la tech vis-à-vis de cette pratique. Les autorités cherchent ainsi ces dernières semaines à davantage encadrer les algorithmes. En vertu d'une nouvelle réglementation, les entreprises du numérique devront permettre à leurs utilisateurs de "désactiver" les algorithmes de recommandation.

Ces derniers ne pourront "pas être utilisés" pour "déterminer des prix basés sur des préférences et des habitudes", précise le texte publié vendredi par l'Administration chinoise du cyberespace (CAC). Cette pratique "déraisonnable" est courante notamment dans le tourisme, où des applications de réservation de billets proposent des tarifs différents pour un même produit ou service en fonction (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Corée du Sud veut mettre fin à l'hégémonie de l'App store et du Play Store
Apple va lancer une application de musique classique l'an prochain
On a testé les plats préparés pour Thomas Pesquet à bord de l'ISS
Contracter le variant Delta doublerait les risques d'hospitalisation par rapport au variant Alpha
Elon Musk s'attaque de nouveau à Jeff Bezos via un tweet rageur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles