Marchés français ouverture 8 h 25 min
  • Dow Jones

    34 869,37
    +71,37 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 969,97
    -77,73 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    30 240,06
    -8,75 (-0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,1700
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    24 208,78
    +16,62 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    36 985,57
    -560,22 (-1,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 062,43
    -39,09 (-3,55 %)
     
  • S&P 500

    4 443,11
    -12,37 (-0,28 %)
     

Les chiffres “inquiétants” des conducteurs sans assurance en France

·2 min de lecture

INFOGRAPHIE - Le Fonds de Garantie des Victimes a rendu son baromètre annuel sur la conduite des automobilistes sans assurance. L’organisme constate "une tendance de fond croissante et inquiétante” avec plus de 27.000 victimes de ce phénomène en 2020.

106,3 millions d’euros. C’est le montant des indemnités versées en 2020 aux personnes victimes d’un avec un conducteur roulant sans . Celles-ci sont près de 27.300, contre près de 31.900 en 2019, à avoir été prises en charge par le Fonds de Garantie des Victimes, un organisme qui pilote le Fonds de Garantie des Assurances obligatoires de dommages (FGAO). Dans leur , le FGAO constate ​​”une chute importante” du nombre de victimes prises en charge. Toutefois, “l’analyse des données de cette édition doit impérativement tenir compte de l’impact exceptionnel de la pandémie de Covid”, est-il nuancé. Car en effet, en raison des multiples confinements et couvre-feux instaurés par l'exécutif au cours de l'année 2020 ainsi que la mise en place du télétravail, le trafic routier a chuté de 16,9% en France métropolitaine, , et a ainsi participé à cette baisse des accidents impliquants un conducteur non assuré.

Lire aussi

Une “recrudescence possible, dès l’an prochain”

Mais les chiffres enregistrés par le FGAO restent “inquiétants” et celui-ci alerte une nouvelle fois sur ce phénomène. L’organisme note “une tendance de fond croissante” avec une hausse de 10,3% des indemnités versées depuis 2015, passant de 96,4 millions d’euros à 106,3 millions d’euros en 2020. Le rapport indique également une augmentation de 19,2% entre 2015 et 2020 du coût des indemnités corporelles. Une situation qui s’expliquerait notamment par “l'augmentation des frais médicaux et la hausse des tarifs de l’aide humaine”. À noter qu’un tiers des personnes accidentées ont subi des dommages corporels en 2020, soit près de 8.000 contre 19.300 ayant subi des dommages matériels. 128 personnes ont perdu la vie dans ces accidents.

Face à la crise économique liée à la pandémie du , le FGAO s’inquiète d'une “recrudescence possible, dès l’an prochain, du nombre de victimes de conducteurs en défaut d’assurance”. Pour rappel, tout automobiliste conduisant un véhicule non assuré s’expose à une amende de 750 euros. En ca[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles