Marchés français ouverture 4 h 29 min
  • Dow Jones

    35 135,94
    +236,60 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    15 782,83
    +291,18 (+1,88 %)
     
  • Nikkei 225

    28 498,91
    +214,99 (+0,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,1305
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    23 576,35
    -275,89 (-1,16 %)
     
  • BTC-EUR

    50 631,31
    -515,00 (-1,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 443,69
    +14,76 (+1,03 %)
     
  • S&P 500

    4 655,27
    +60,65 (+1,32 %)
     

Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2021 : 51,9 M€

·7 min de lecture

Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2021 : 51,9 M€

  • Croissance de l’activité de +74% (+58% sur 9 mois)

  • Performance solide de l’ensemble des pôles malgré les tensions observées sur les approvisionnements

AUREA (Code ISIN : FR0000039232, Code Mnémo : AURE), l’un des premiers acteurs industriels européens dans la régénération des déchets, annonce ce jour son chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2021.

En millions d’euros

T3
20211

T3
2020 reclassé²

T3
2020
publié

VAR
2021 /
2020 reclassé

Métaux & Alliages

29,4

17,0

19,6

+73%

Produits dérivés du Pétrole

14,4

7,8

7,8

+84%

Caoutchouc & Développements

3,4

2,5

2,5

+47%

Chimie Pharma

4,6

2,6

-

+80%

TOTAL

51,9

29,8

29,8

+74%


En millions d’euros

9 mois
20211

9 mois
2020
reclassé²

9 mois
2020
publié

VAR
2021 /
2020 reclassé

Métaux & Alliages

95,7

56,7

65,7

+69%

Produits dérivés du Pétrole

42,3

29,2

29,2

+45%

Caoutchouc & Développements

11,3

8,4

8,4

+34%

Chimie Pharma

13,6

9,0

-

+50%

TOTAL

162,8

103,3

103,3

+58%

1 Intégration en 2021 de plusieurs sociétés non présentes dans le périmètre du Groupe en 2020. Le pôle Produits dérivés du Pétrole inclut désormais la société RAMASS’OIL qui collecte des huiles moteur usagées (acquise au 2ème trimestre 2020), et la société CHAUFFAGE ENERGIES créée au 2ème trimestre 2021 pour proposer des prestations d’entretien de chaudières. Ce pôle ne comprend également qu’un mois de chiffre d’affaires du site d’IZERNORE de la société BROPLAST (filiale cédée le 1er février 2021). Le pôle Caoutchouc & Développements intègre TDA VALORISATION, désormais détenue à 100%, qui assure la collecte de déchets provenant de garages automobiles.

2 Le chiffre d’affaires 2020 est reclassé, pour des raisons de comparabilité, des évolutions dans l’organisation des pôles avec la création du pôle Chimie Pharma (intégrant FLAUREA CHEMICALS - auparavant rattachée au pôle Métaux & Alliages - et la nouvelle filiale SARGON). Par ailleurs, la filiale TREZ France (CA marginal en 2020) jusqu’alors rattachée au pôle Métaux & Alliages, est intégrée au pôle Produits dérivés du Pétrole à la suite de la transformation de l’activité de ce site en un centre de collecte d’huiles moteur usagées.

AUREA affiche au 3ème trimestre 2021 un chiffre d’affaires de 51,9 M€ en progression de +74% (75% en organique) par rapport au 3ème trimestre de l’exercice 2020, qui subissait toujours significativement les effets de la crise de la Covid-19. En cumul sur 9 mois, le chiffre d’affaires 2021, en croissance organique de +55%, ressort également en progression de +14% en données publiées par rapport à la même période en 2019. Malgré une moindre visibilité dans le secteur automobile, la tendance favorable du 1er semestre 2021 s’est poursuivie au 3ème trimestre sur l’ensemble des pôles.

Pôle Métaux et Alliages (+73%)

L’activité du pôle est demeurée bien orientée durant le 3ème trimestre, dans un contexte de difficultés sur le plan des approvisionnements en matières premières, néanmoins bien gérées par le Groupe grâce à son expérience des marchés tendus et compétitifs. La visibilité sur les carnets de commandes s’est réduite, notamment dans les alliages d’aluminium exposés au secteur automobile, qui poursuivent toutefois leur diversification vers d’autres débouchés tels que l’emballage. Les alliages de cuivre ont bénéficié d’une bonne dynamique du secteur du luxe (laitons sans plomb) ou de la mobilité électrique (cuivres tellure).

Pôle Produits dérivés du Pétrole (+84%)

Très logiquement, après une activité très perturbée en 2020 par la crise sanitaire, et compte tenu des cours du pétrole en forte augmentation depuis un an, le pôle a enregistré un fort rebond de son chiffre d’affaires au 3ème trimestre 2021. Cette dynamique bénéficie du développement de la collecte et de la régénération des huiles moteur usagées, ainsi que d’une activité soutenue dans le traitement des eaux polluées et des déchets d’hydrocarbures. Les activités dans le PVC ont maintenu leur rythme de croissance des trimestres précédents portées par la demande du secteur du Bâtiment et des Travaux Publics.

Pôle Caoutchouc et Développements (+47%)

Le traitement des pneus usagés opéré par la filiale ROLL-GOM, qui avait affiché une très bonne résistance en 2020 malgré le contexte sanitaire, poursuit un rythme de croissance élevé sur ce trimestre, en tirant partie de marchés dynamiques qui demeurent bien orientés. META REGENERATION, spécialisée dans le traitement des déchets mercuriels, continue son développement grâce à une intensification des actions commerciales tout en travaillant à l’évolution de son mix-produit. Dans le prolongement des trimestres précédents, TDA VALORISATION, spécialisée dans la collecte de déchets dans les garages, se structure afin d’être en mesure de capter les gisements de croissance potentiels importants, qui devraient monter en puissance courant 2022.

Pôle Chimie Pharma

En dépit d’une demande soutenue, l’activité de FLAUREA CHEMICALS sur ce trimestre est stable par rapport à la performance de la période comparable de 2020 en raison de difficultés liées à la disponibilité de l’outil industriel ou de personnel. La nouvelle filiale SARGON a de son côté réalisé un trimestre de bonne facture, la remise à niveau de sa politique commerciale produisant des effets plus rapides qu’anticipé. La Société est désormais concentrée sur des projets de développement ambitieux de production de solvants de très haute pureté comme exigés par le secteur pharmaceutique.

Situation financière du Groupe

Au 30 septembre 2021, les performances réalisées par le Groupe AUREA durant le dernier trimestre lui ont permis de maintenir un niveau élevé de trésorerie. Ainsi, le Groupe envisage sereinement le financement des investissements et développements industriels qui seront réalisés ou mis en œuvre en 2022, tout en demeurant en capacité d’être actif afin de saisir d’éventuelles opportunités de croissance externe.

Perspectives de l’exercice 2021

Le Groupe doit actuellement relever plusieurs défis :

  • satisfaire la demande de ses clients malgré les difficultés persistantes d’approvisionnement en matières premières, ce à quoi il répond en s’employant à sécuriser au mieux ses achats ;

  • organiser et planifier ses productions malgré les difficultés de recrutement ou d’achat de pièces détachées nécessaires à la maintenance de ses outils industriels. Le Groupe a, ainsi, augmenté ses stocks de sécurité et assure en interne la formation du personnel récemment recruté ;

  • préserver sa rentabilité malgré la tension sur les prix (électricité, assurances, prestations…). Tout en ayant pour fil conducteur de demeurer compétitif, le Groupe, soucieux de ses équilibres financiers, parvient à moduler les hausses de ses prix de vente sans mettre ses clients en difficulté ;

  • faire face à une effervescence de nouvelles contraintes ou évolutions réglementaires. Si certaines sont synonymes de dépenses ou investissements nouveaux, d’autres devraient avoir des incidences favorables, telles que la R.E.P. (Responsabilité Elargie des Producteurs) sur les huiles usagées si sa mise en place n’a pas pour effet de favoriser le brûlage des huiles.

Ce contexte exigeant impose de rester prudent et vigilant, d’autant plus que la visibilité s’est parfois réduite, notamment dans le secteur automobile. Néanmoins, grâce à des carnets de commandes globalement bien orientés, le Groupe devrait être en mesure de terminer l’exercice 2021 et démarrer l’exercice 2022 sur une note favorable, et ainsi de rester concentré sur ses projets de développement.

Prochain rendez-vous : Chiffre d’affaires du 4ème trimestre 2021, le 7 février 2022 après bourse

À propos d’AUREA

Parmi les premiers acteurs industriels en Europe spécialistes de la régénération des déchets, AUREA s’inscrit au cœur de l’économie circulaire. Depuis près de 20 ans, le Groupe régénère des déchets de tous types afin qu’ils soient réutilisés comme des matières premières renouvelées. N°1 français de la fabrication d’alliages d’aluminium, leader mondial du traitement de cadmium, top 3 mondial du traitement du cuivre par atomisation, top 3 français dans les alliages cuivreux, 1er fabricant de chlorure de zinc en Europe, N°1 européen pour la fabrication de roues à bandages à partir de pneus usagés, leader européen de la régénération des huiles noires moteur, N°1 du traitement des déchets mercuriels en France, AUREA se distingue par ses positions de premier plan en France et en Europe. Le Groupe est coté sur le marché d’Euronext Paris compartiment C (FR0000039232, AURE). Pour toute information complémentaire : www.aurea-france.com.

Contacts

AUREA

ACTUS finance & communication

TSAF – GROUPE VIEL

01 53 83 85 45
contact@aurea-france.com

Corinne Puissant
01 53 67 36 77
cpuissant@actus.fr
Manon Clairet
Relations Presse
01 53 67 36 73
mclairet@actus.fr

Camille Trémeau
01 40 74 15 45
camille.tremeau@tsaf-paris.com

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles