Marchés français ouverture 7 min
  • Dow Jones

    33 980,32
    -171,68 (-0,50 %)
     
  • Nasdaq

    12 938,12
    -164,38 (-1,25 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0155
    -0,0025 (-0,24 %)
     
  • HANG SENG

    19 731,03
    -191,42 (-0,96 %)
     
  • BTC-EUR

    23 039,54
    -1 154,08 (-4,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    556,64
    -16,18 (-2,82 %)
     
  • S&P 500

    4 274,04
    -31,16 (-0,72 %)
     

Chiffre d’affaires du 1er semestre 2022 : 142,1 M€

Aurea
Aurea

Chiffre d’affaires du 1er semestre 2022 : 142,1 M€

  • Poursuite de la croissance principalement liée à l’évolution des cours des matières premières et malgré un ralentissement observé en fin de semestre

  • Visibilité réduite sur les approvisionnements en huiles moteur usagées du fait de la création par les metteurs sur le marché d’un éco-organisme

AUREA (Code ISIN : FR0000039232, Code Mnémo : AURE), l’un des premiers acteurs industriels européens dans la régénération des déchets, annonce ce jour son chiffre d’affaires du 2ème trimestre 2022 et en cumul du 1er semestre 2022.

En millions d’euros

T2 2022

T2 2021

VAR

S1 2022

S1 20211

VAR

Métaux & Alliages

43,0

33,2

+29%

87,7

66,3

+32%

Produits dérivés du Pétrole

16,3

13,8

+18%

35,8

27,8

+29%

Caoutchouc & Développements

4,0

3,7

+5%

8,6

7,8

+9%

Chimie Pharma

5,1

5,4

-4%

10,0

8,9

+12%

TOTAL

68,4

56,0

+22%

142,1

110,9

+28%

1 Au 1er semestre 2021, le pôle Chimie Pharma ne comprend le chiffre d’affaires de SARGON qu’à compter du 18 février 2021, date d’acquisition de l’usine de régénération de solvants de Beautor dans l’Aisne. Le chiffre d’affaires ne comprend par ailleurs qu’un mois de chiffre d’affaires de l’usine d’Izernore opérée par BROPLAST, filiale cédée le 1er février 2021.

AUREA affiche au 2ème trimestre 2022 un chiffre d’affaires de 68,4 M€ en progression de +22% par rapport à la même période de 2021. La croissance de l’activité est demeurée soutenue sur l’ensemble des pôles. L’évolution du chiffre d’affaires s’explique principalement par l’augmentation des cours des matières (métaux, produits pétroliers) traitées et commercialisées par le Groupe, les volumes vendus s’affichant similaires à ceux de l’exercice précédent ou en retrait. Par ailleurs, un ralentissement dans le rythme de progression de l’activité a été constaté en fin de semestre.

   

Pôle Métaux et Alliages (+32%)

Malgré le reflux des cours de l’aluminium et du cuivre intervenu en mai et juin, le niveau moyen des cours sur le 1er semestre 2022 est largement supérieur au niveau enregistré un an auparavant, bénéficiant à la progression du chiffre d’affaires du pôle.

Après un bon 1er trimestre, la demande en alliages d’aluminium, en particulier du secteur automobile, est cependant devenue plus modérée au cours du 2ème trimestre. Dans ce contexte de faible visibilité, le Groupe s’attache à préserver ses marges. En ce qui concerne les alliages de cuivre, bien que la visibilité soit plus faible que l’année précédente, l’activité demeure à un niveau satisfaisant tant pour les poudres métalliques que pour les profilés en laiton portés notamment par les secteurs du luxe et de la connectique.

Pôle Produits dérivés du Pétrole (+29%)

Dans la continuité du 1er trimestre, les activités de ce pôle ont bénéficié du niveau élevé des cours du pétrole. Les activités d’EPR dans le traitement des déchets pétroliers et des eaux polluées sont restées très dynamiques. Par ailleurs, la construction de l’unité de traitement des filtres à huile et flexibles a été achevée avec une mise en fonction fin juin. Les activités dans le PVC ont été portées par une demande soutenue du secteur du Bâtiment et des Travaux Publics, toutefois difficile à satisfaire compte tenu de difficultés d’approvisionnement qui perdurent.

La régénération et la collecte des huiles moteur usagées opérée par ECO HUILE affichent des performances solides. Cependant, l’environnement de cette activité a été récemment bouleversé par la création d’un éco-organisme dans le cadre de la mise en œuvre du régime de Responsabilité Elargie des Producteurs (R.E.P.). Afin de faire respecter la priorité à la régénération, ECO HUILE a choisi à ce stade de ne pas solliciter de subventions auprès de l’éco-organisme, refusant des conditions imposées outrepassant les réglementations habituelles des R.E.P.. Ainsi, une grande partie des huiles usagées part en régénération à l’étranger et en valorisation énergétique.

Pôle Caoutchouc et Développements (+9%)

La filiale ROLL-GOM, spécialisée dans le traitement des pneus usagés, a maintenu un bon rythme de croissance au 2ème trimestre, bien qu’une certaine prudence ait été constatée en fin de période au niveau des prises de commandes de la clientèle export, notamment allemande. La Société a investi dans un outil robotisé qui va lui permettre d’améliorer sa productivité. L’activité de traitement des déchets mercuriels a été contenue au 2ème trimestre suite à des problèmes de disponibilité du personnel et des difficultés de recrutement, malgré un carnet de commandes fourni. TDA VALORISATION, spécialisée dans la collecte de déchets dans les garages automobiles, poursuit sa montée en puissance, à un rythme cependant un peu moins rapide que prévu du fait de retards de livraison de véhicules destinés à accroître la flotte de collecte. Le parc devrait, malgré tout, pouvoir augmenter significativement au cours du 2ème semestre 2022.

Pôle Chimie Pharmaceutique (+12%)

Les deux filiales de ce pôle ont réalisé de belles performances au cours du 1er semestre. La demande en poudre de cadmium produite par FLAUREA CHEMICALS demeure extrêmement forte. De son côté, SARGON bénéficie d’un marché dynamique des solvants régénérés et devrait réceptionner son investissement dans une nouvelle colonne de distillation au cours du 4ème trimestre 2022.

Situation financière du Groupe

Au 30 juin 2022, la trésorerie du Groupe AUREA s’est maintenue à un niveau satisfaisant. Des investissements réalisés et payés durant le 1er semestre feront l’objet de refinancements au 2ème semestre 2022.

Le Groupe s’emploie à allonger la maturité des dettes financières, et dispose de la capacité financière suffisante pour mener des opérations de croissance externe si des opportunités se présentent.

                                        

Perspectives de l’exercice 2022

Sur le 2nd semestre de l’exercice 2022, l’environnement dans lequel évolue AUREA devrait continuer d’être fortement impacté par l’incidence de la guerre en Ukraine sur les cours des matières premières (métaux, produits pétroliers). Dans ce contexte, le Groupe s’estime armé pour affronter les pressions inflationnistes.

L’un des enjeux du Groupe est de faire face aux difficultés de recrutement et à la nécessité de fidéliser ses collaborateurs. Par ailleurs, la situation particulière du secteur des huiles moteur usagées avec le nouvel environnement réglementaire et les procédures judiciaires intentées par le Groupe représentent aujourd’hui un sujet majeur, sur lequel le management est pleinement concentré.

Prochain rendez-vous : Résultats du 1er semestre 2022, le 29 septembre 2022 après bourse

À propos d’AUREA

Parmi les premiers acteurs industriels en Europe spécialistes de la régénération des déchets, AUREA s’inscrit au cœur de l’économie circulaire. Depuis près de 20 ans, le Groupe régénère des déchets de tous types afin qu’ils soient réutilisés comme des matières premières renouvelées. N°1 français de la fabrication d’alliages d’aluminium, leader mondial du traitement de cadmium, top 3 mondial du traitement du cuivre par atomisation, top 3 français dans les alliages cuivreux, 2ème fabricant de chlorure de zinc en Europe, N°1 européen pour la fabrication de roues à bandages à partir de pneus usagés, leader européen de la régénération des huiles noires moteur, N°1 du traitement des déchets mercuriels en France, AUREA se distingue par ses positions de premier plan en France et en Europe. Le Groupe est coté sur le marché d’Euronext Paris compartiment C (FR0000039232, AURE). Pour toute information complémentaire : www.aurea-france.com.

Contacts

 

 

 

 

 

AUREA

ACTUS finance & communication

TSAF – GROUPE VIEL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

01 53 83 85 45
contact@aurea-france.com

Corinne Puissant
01 53 67 36 77
cpuissant@actus.fr

Manon Clairet
Relations Presse
01 53 67 36 73
mclairet@actus.fr

Camille Trémeau
01 40 74 15 45
camille.tremeau@tsaf-paris.com

 

 

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles