La bourse ferme dans 4 h 24 min
  • CAC 40

    6 582,32
    +50,40 (+0,77 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 088,33
    +23,50 (+0,58 %)
     
  • Dow Jones

    35 058,52
    -85,79 (-0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1806
    -0,0020 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    1 799,00
    -0,80 (-0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    34 020,35
    +1 946,37 (+6,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    940,04
    +63,81 (+7,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,02
    +0,37 (+0,52 %)
     
  • DAX

    15 547,92
    +28,79 (+0,19 %)
     
  • FTSE 100

    7 009,93
    +13,85 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    14 660,58
    -180,14 (-1,21 %)
     
  • S&P 500

    4 401,46
    -20,84 (-0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,3880
    +0,0002 (+0,01 %)
     

Comment le "chiffon rouge" des retraites pourrait bien fusiller la réforme de la dépendance

·2 min de lecture

En agitant le "chiffon rouge" des retraites, le risque est grand de fusiller une autre réforme, innovante et de justice : celle de la dépendance. Un sujet si délaissé, même méprisé, qui, pourtant, peut rapporter gros, en termes d'emplois comme de bien commun !

Comment fusiller une réforme innovante et de justice ? En agitant le "chiffon rouge des retraites" ! Il y a au moins une ministre,n, en charge de l’Autonomie, qui travaille depuis des mois à un texte novateur sur la Grande dépendance, "Génération solidaire" et un Premier ministre en soutien, Jean Castex, qui l’un et l’autre ne discutent pas de la nécessité d’une refonte de notre système social, mais qui n’en veulent surtout pas maintenant. Ces deux-là se plieront à la décision du président, mais ils pensent "qu’il y a mieux à faire que de s’embarquer maintenant dans cette galère".

Ne pas confondre "réformiste et pyromane"

Ils ne sont pas les seuls à ramer en ce sens, à contre-courant des "budgétaires", puisque Richard Ferrand, le président de l’Assemblée nationale, n’a pas caché lui non plus qu’il ne fallait pas confondre "réformiste et pyromane", qu’on pouvait certes enclencher une réflexion dynamique sur l’âge de cessation d’activité mais surtout ne pas prétendre . Avec des conséquences dramatiques justement pour cette innovation portée par Brigitte Bourguignon : des mesures de solidarité pour l’autonomie du grand âge, en même temps que pour les jeunes si maltraités par les confinements. Des mesures de justice qui seraient "embolisées, télescopées", redoute une autre ministre, Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat aux personnes handicapées, inquiète qu’on puisse, en réanimant des querelles d’hier, "faire passer à la trappe, une réforme de générosité qui est un investissement pour l’avenir".

Lire aussi

Le débat en est là, qui n’apparaît pas encore publiquement, tant les tenants d’une occupent la scène médiatique. A commencer par , le ministre de l’Economie, soucieux du déséquilibre financier de notre système social et qui voit venir d’Outre-Rhin, avant les élections et avec la CDU, le grand parti de droite en position de favori, un nouveau vent de rigueur budgétaire. Il faudrait donc boucher fissa le "vertigineux" trou de 17 milliards et, plus généralement, donner des [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles