Publicité
Marchés français ouverture 2 h 30 min
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,00 (+0,56 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    37 170,15
    +101,80 (+0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0668
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    16 506,66
    +282,52 (+1,74 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 620,71
    +649,09 (+1,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 417,03
    +104,41 (+7,95 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     

Votre chien a mordu quelqu’un ? Voici ce que la loi vous oblige à faire

PIXABAY

Voir son chien mordre quelqu’un met toujours le propriétaire dans l’embarras. Bien entendu, l’urgence consiste à prendre en charge la victime. Mais comme le rappelle le site Actu.fr, la loi impose également une série de gestes réglementaires lors de la morsure d’un chien. Des mesures qui visent en priorité à protéger le blessé. Puisque la mesure relève d’une urgence médico-chirurgicale, il faut de toute urgence emmener le blessé chez un médecin ou aux urgences.

En cas d’impossibilité de se déplacer, il faut appeler le 15 et nettoyer la plaie pour retirer les éventuels corps étrangers. Cité par le média, les rédacteurs de la revue Prescrire expliquent qu’un lavage précoce « semble diminuer le risque d’infection ». Ensuite, et pour assurer la protection de la victime, « vous êtes tenu de faire examiner votre chien par un vétérinaire, à trois reprises dans les quinze jours suivant la morsure », expliquent des responsables de l’Ordre national des vétérinaires.

Ces rendez-vous chez le vétérinaire permettent de s’assurer que l'animal ne présente aucun signe de rage, y compris apparu après la date de l’accident. C’est une obligation légale pour tout propriétaire d’un chien mordeur, et ce même si ce dernier est vacciné contre la rage. Par ailleurs, c’est au propriétaire de s’assurer de cette surveillance, même s’il est probable qu’elle sera également demandée par la victime ou le médecin qui l’aura soignée.

Autre obligation, pourtant beaucoup moins connue : il faut déclarer cette morsure (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tourisme : malgré l’inflation, où partir en vacances à petit prix cet été ?
AAH : la galère de ces allocataires qui ont toutes les peines du monde à percevoir leur aide
Tourisme : plus de la moitié des Français ne partiront pas en vacances cet été
La SNCF réclame près de 38 000 euros à un cheminot payé pendant sa formation
Gérer votre budget : avez-vous les connaissances financières de base ? Faites le test