La bourse ferme dans 34 min
  • CAC 40

    6 682,18
    -30,30 (-0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 944,06
    -18,35 (-0,46 %)
     
  • Dow Jones

    34 096,20
    -250,83 (-0,73 %)
     
  • EUR/USD

    1,0398
    -0,0006 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    1 745,90
    -8,10 (-0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    15 541,75
    -506,52 (-3,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    378,18
    -2,11 (-0,56 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,60
    -0,68 (-0,89 %)
     
  • DAX

    14 425,42
    -115,96 (-0,80 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,80
    +8,13 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    11 138,30
    -88,05 (-0,78 %)
     
  • S&P 500

    3 991,72
    -34,40 (-0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • GBP/USD

    1,2037
    -0,0053 (-0,44 %)
     

Chic et décontractée, comment Vanessa Bruno a sillonné son chemin depuis le cabas pailleté

Un cabas pailleté lui a apporté la célébrité. Depuis 1996, cette styliste qui fait corps avec ses créations séduit les femmes en quête de chic décontracté. Une success story intergénérationnelle.

Sous la verrière de l’ancienne manufacture parisienne de céramique, dans le quartier de la République, plusieurs jeunes femmes suspendent des vêtements sur des portants. Leurs gestes sont attentifs, précautionneux. Pantalons, chemises, robes… La mise en scène correspond au "shooting" qui se prépare. Elle a été pesée et réfléchie. On va photographier la collection Vanessa Bruno, dessinée pour l’été 2023. Des manteaux et des pulls attendent leur tour en retrait: une ultime prise de vue est prévue pour quelques pièces de la saison hivernale en cours. La styliste apparaît au sommet de l’escalier qui conduit aux bureaux, taille haute.

Vanessa Bruno Crédit : Bruno Lévy/Challenges
Vanessa Bruno Crédit : Bruno Lévy/Challenges


Vanessa Bruno lors du shooting de la collection été 2023 sous la verrière de son studio, à Paris, le 3 novembre. La styliste porte ses propres créations: "Je suis ce que je fais".

Avec ses deux poches boutonnées sur le devant, il est immédiatement identifiable: c’est le modèle baptisé Nano, reconduit de collection en collection. Sur ses épaules, Vanessa Bruno a négligemment jeté un pull. Même à distance, on perçoit la douceur de sa maille. C’est Malo, une autre référence de la maison, déclinée d’un hiver à l’autre, en cachemire ou en yak (encore plus doux !), et parfois dans un mélange des deux. "Je suis ce que je fais !" s’amuse Vanessa Bruno. Les vêtements qu’elle imagine sont ceux qu’elle souhaite porter. Ils reflètent également son mode de vie.

Une histoire de cabas pailleté

En témoigne l’histoire du cabas en toile souligné de bandes pailletées, lancé en 1998. Contre toute attente, il est devenu un best-seller. "Je venais d’avoir un enfant et continuais à circuler à bicyclette dans Paris. Il me fallait un sac où fourrer toutes les affaires dont un bébé a besoin, plus les miennes, se souvient-elle. Je voulais quelque chose de simple, de grand, de solide, mais qui reste cependant féminin." Elle trace une large enveloppe, qu’elle taille dans une robuste toile de bateau fabriquée en Bretagne. Coup de génie: sur ses bords, elle appose des[...]

Lire la suite sur challenges.fr