Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 683,50
    -85,39 (-0,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 404,66
    -13,21 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0074 (-0,58 %)
     

Chez Les Républicains, des adhésions en chute libre

Prostock-studio/Adobe Stock

Une catastrophe”. Deux petits mots, une immense déception. Les Républicains sont en très mauvaise passe. Les adhésions au parti se font plus rares, les rats quittent le navire, et seuls les capitaines du bateau semblent encore tenir la barre. Un secret défense que tente de garder le parti politique d’Éric Ciotti. Mais les bruits de couloir ne le restent jamais longtemps et sont parvenus aux oreilles de nos confrères du Parisien, qui les dévoilent ce vendredi 12 mai. Les quatre derniers mois ont été marqués par un fort désinvestissement, si bien que les chiffres prêtent presque à sourire aujourd’hui, ou à pleurer, en fonction de votre camp.

Dans celui de la droite, c’est le crève-cœur. Ordre est donné de ne pas moufter. Et pourtant : 980 inscrits dans les Yvelines, contre 4.000 à la fin 2022, 693 dans les Bouches-du-Rhône contre 3.000 auparavant, ou encore 3.000 dans les Alpes-Maritimes, soit deux tiers de moins que l’année dernière. En moyenne, ces territoires constatent 70 à 80 % de départs. Un divorce brutal pour le parti, qui ne compte pas plus de 40.000 adhérents à jour de cotisation sur tout le territoire, là où ils étaient 10.000 de plus l’an passé.

“À force d’être incohérents sur les retraites et sur la ligne vis-à-vis du RN, leurs électeurs militants sont chez nous ou chez Le Pen, mais plus chez eux”, raille un soldat de Macron au ministère. Chez LR, on perd presque la force de répondre à l’attaque, les bras ballants : “Une chute pareille, c’est forcément inquiétant. On (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Patroller : à quoi serviront les drones équipés de roquettes de l’armée française ?
EuroMillions : il coche les mêmes numéros depuis 15 ans... mais gagne grâce au hasard !
Médicaments : des prix bien moins chers en France qu’en Europe
Quels sont les atouts du missile Storm Shadow envoyé en Ukraine ?
Smic 2023 : montant mensuel et horaire, en net et en brut