Chesapeake : l'ancien PDG blanchi ?

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA30,200,22

Chesapeake a précisé ce mercredi "qu'aucune mauvaise conduite intentionnelle" de son ancien PDG Aubrey McClendon ou de qui que ce soit d'autre au sein du management de la compagnie, n'avait été décelée. Ces commentaires faisaient suite à une investigation demandée par le conseil d'administration, concernant les agissements de l'ancien patron. Les "deals" étudiés n'auraient donc pas profité de manière "inappropriée" à McClendon, fondateur de la firme en 1989.

Le (Paris: FR0000072399 - actualité) producteur américain de gaz naturel avait un arrangement avec son dirigeant, lui permettant d'investir personnellement dans les puits de pétrole et gaz forés par Chesapeake. McClendon avait par la suite emprunté pour financer ses participations personnelles, utilisant par ailleurs certains investissements en tant que collatéraux. L'enquête concernait en particulier un prêt de 1,4 milliard de dollars de la firme EIG Global Energy au PDG, alors qu'EIG négociait séparément un accord avec Chesapeake....


Retrouvez cet article sur Boursier.com