La bourse ferme dans 1 h 2 min
  • CAC 40

    6 613,13
    +12,47 (+0,19 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 132,66
    +5,96 (+0,14 %)
     
  • Dow Jones

    34 337,71
    -141,89 (-0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2133
    +0,0026 (+0,22 %)
     
  • Gold future

    1 866,10
    -13,50 (-0,72 %)
     
  • BTC-EUR

    33 723,63
    +4 044,55 (+13,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 015,05
    +46,21 (+4,77 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,69
    +0,78 (+1,10 %)
     
  • DAX

    15 700,06
    +6,79 (+0,04 %)
     
  • FTSE 100

    7 150,70
    +16,64 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    14 097,12
    +27,69 (+0,20 %)
     
  • S&P 500

    4 238,16
    -9,28 (-0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    +0,0000 (+0,00 %)
     

Des chercheurs ont résolu un vieux mystère lié à la formation des aurores boréales

·1 min de lecture

Pendant des années, les scientifiques n'ont pas été en mesure de confirmer la manière dont les aurores boréales projetaient leur lueur spectrale dans le ciel. Mais ils ont longtemps eu une théorie : tout d'abord, les éruptions sur le Soleil libèrent un flux de particules chargées appelé vent solaire. Ces particules interagissent avec la magnétosphère de la Terre — la région autour de la planète contrôlée par son champ magnétique.

Dans le processus, le champ lance de puissantes ondes électromagnétiques en direction de la surface de la Terre. Les électrons s'accrochent alors à ces ondes et se dirigent vers la haute atmosphère de la Terre. Ils entrent alors en collision avec des atomes et des molécules dans le brillant spectacle lumineux connu sous le nom d'aurore.

À lire aussi — Des chasseurs d'aurores boréales ont filmé un nouveau type d'aurores qui s'étend dans le ciel comme des doigts

Cependant, les chercheurs ont eu du mal à prouver cette théorie pendant des décennies. Les distances de l'espace impliquées sont bien trop vastes pour être recréées dans un laboratoire, et la technologie des vaisseaux spatiaux ne permet aux scientifiques que de mesurer séparément les électrons et les ondes électromagnétiques à différentes altitudes.

Récemment, pourtant, des spécialistes ont réussi à simuler les conditions qui produisent une aurore à l'intérieur d'une chambre à vide. Dans une nouvelle étude, ils ont indiqué que la théorie prédominante est effectivement correcte. Des ondes électromagnétiques, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Douze symptômes de Covid long à aborder avec votre médecin, entre fatigue et essoufflement
Une cartographie de l'énergie noire pourrait remettre en cause la théorie de la relativité générale d'Einstein
Pourquoi nous n'aurons pas besoin de rappels de vaccins anti Covid-19 avant 3 à 5 ans, selon ce spécialiste
Le vaccin chinois CoronaVac réduirait davantage la mortalité que le Pfizer, selon une étude
Ce nouveau vaccin pourrait protéger contre plusieurs coronavirus, y compris ceux qui ne nous ont pas encore contaminés