La bourse est fermée

Des chercheurs de l’université NTHU mettent au point une application IA qui génère des publicités accrocheuses

Une équipe de recherche interdisciplinaire de l’université taïwanaise NTHU dirigée par Wu Shan-hung, maître de conférence à la faculté des Sciences informatiques, Liu Yi-wen, maître de conférence à la faculté d’Ingénierie électrique, et Chang Cheng-shang, professeur à l’Institut d’ingénierie des communications, a récemment mis au point un système automatisé de production de publicités numériques. Sur la base des informations fournies par l’utilisateur, le système génère des images et des jingles qui peuvent être affinés pour créer le produit final, ce qui réduit considérablement le temps et le coût de production d’une publicité.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20200318005410/fr/

A research team led by Wu Shan-hung (left) and Liu Yi-wen of NTHU has developed an AI App for generating catchy ads. (Photo: National Tsing Hua University)

MM. Wu et Chang ont conçu une application de réseau antagoniste génératif conditionnel qui génère une publicité sur la base d’une grande quantité d’informations pertinentes collectées sur l’internet à l’aide de l’intelligence artificielle (IA). Ensuite, il n’y a plus qu’à la soumettre à un spécialiste en publicité qui l’éditera en y ajoutant les touches finales.

M. Wu a expliqué que l’application analyse les réseaux sociaux pour repérer les composantes les plus populaires et les préférences des utilisateurs et génère ensuite des publicités numériques accrocheuses et des compositions d’écran optimales. Par exemple: l’utilisateur entre une photo de parure de lit où le lit est entouré d’un cercle, et le système génère automatiquement une variété de publicités qui mettent en évidence les caractéristiques uniques du lit.

L’application peut également générer des publicités sur la base de modèles. Par exemple: l’utilisateur entre une photo de l’acteur Keanu Reeves où il a entouré d’un cercle certaines parties du visage qu’il souhaite conserver, telles que le front et les yeux, et le système intègrera cette sélection à une nouvelle image ayant des caractéristiques similaires.

L’équipe de M. Wu a travaillé avec la start-up AppFinca pour remanier la présentation de la page internet de son application, appelée «Flora». Après analyse, l’équipe a changé le slogan publicitaire de Flora qui est devenu «He grows trees, and you grow up» (Il fait pousser des arbres et vous grandissez) et a également proposé un jeu de couleurs vives pour remplacer celui plutôt terne qui caractérisait la page à l’origine.

Cette rénovation a permis à Flora de se hisser au premier rang du classement des outils de productivité gratuits de l’App Store d’Apple à Taïwan, devançant même Gmail. Et M. Sun Zhen-wei, vice-président d’AppFinca, a déclaré qu’en termes de coût, cela ne correspondait qu’à 60% des frais de publicité d’origine.

L’application développée par l’équipe de recherche taïwanaise produit également des jingles. Les chercheurs ont collecté 600 chansons et les ont utilisées pour apprendre au système à générer un jingle basé sur des paroles et une mélodie, le résultat pouvant être ajusté en termes de hauteur des notes, de timbre et de rythme. Si les jingles ainsi générés par l’application ont peu de chance d’être sélectionnés en vue d’un Grammy Award, l’application accélère considérablement le processus de création.

L’équipe de recherche, qui a déjà publié un total de 19 articles sur ses recherches, a également présenté ses résultats à l’occasion de diverses conférences internationales, notamment la Conférence sur les systèmes de traitement de l’information neuronale et la Conférence internationale sur l’acoustique, la parole et le traitement du signal. En outre, elle négocie actuellement avec United Microelectronics et Asus les conditions d’une application commerciale de son système.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200318005410/fr/

Contacts

Holly Hsueh
(886)3-5162006
hoyu@mx.nthu.edu.tw