Marchés français ouverture 2 h 19 min
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    29 058,81
    -626,56 (-2,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,2066
    +0,0025 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    29 105,73
    -0,42 (-0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    45 564,63
    -2 068,20 (-4,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 238,60
    -60,36 (-4,65 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     

Des chercheurs ont créé des embryons humains artificiels pour la première fois

·1 min de lecture

Deux études différentes publiées dans la revue scientifique Nature révèlent avoir réussi pour la première fois à créer, en laboratoire, des modèles d'embryons humains.

Il s'agit plus précisément de blastocystes, qui correspondent à une période comprise entre le 5ème et le 7ème jour après la fécondation. Ceux-ci ont été obtenus, pour l'une des études, de cellule de peau adulte, pour l'autre, de cellule souches dérivées d'embryons humains et de cellules souches produites en laboratoire à partir de cellules adultes.

Si les deux études n'ont pas procédé avec les mêmes éléments, le résultat est cependant similaire, puisque les chercheurs ont constaté que les cellules se sont "auto-organisées" et s'amalgament pour former ce qui correspond à un embryon humain au stade précoce. Ces structures ont été baptisées "blastoïdes". Elles permettront notamment d'approfondir les recherches sur les tous premiers stades de développement des embryons mais également de développer les connaissances sur les fausses couches et les malformations physiques.

Les recherches sur le stade embryonnaire précoce dépendent actuellement de dons d'embryons issus de fécondations in vitro, peu nombreux et sujets à de nombreuses restrictions. De nouvelles recommandations éthiques devraient être émises cette année, afin d'encadrer les recherches et les manipulations sur ces structures vivantes créées en laboratoire.

À lire aussi — Des chercheurs ont réussi à créer un mini-cerveau artificiel à partir de cellules souches (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Des ingénieurs proposent de stocker des graines sur la Lune en cas de cataclysme sur la Terre
L'identité du mystérieux acquéreur de l'œuvre d'art crypto la plus chère au monde enfin révélée
SpaceX et la Nasa ont signé un accord de coopération pour éviter les collisions spatiales
Un télescope révèle les premières images de la 'toile cosmique' dans l'Univers
SpaceX et la NASA veulent intercepter des objets interstellaires