La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    43 334,41
    -4 318,45 (-9,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

Cherche policier municipal désespérément

·2 min de lecture

La mairie de Paris vient d’annoncer la création d’une police forte de 5 000 agents. Mais, partout en France, les villes peinent à recruter malgré les avantages promis aux futurs salariés.

Lors des dernières municipales, tous les candidats ou presque, de droite comme de gauche, dans les petites comme dans les grandes villes, ont promis de créer leur police ou d’en augmenter les effectifs: 50 nouvelles recrues d’ici à 2026 pour la socialiste Martine Aubry à Lille, 25 à 30 pour l’écologiste Grégory Doucet à Lyon, une centaine à Marseille comme à Toulouse, un triplement pour le nouveau maire Les Républicains de Bron… «Longtemps les polices municipales étaient surtout localisées dans le Sud-Est, détaille Armand Pinoteau, directeur administratif et financier de l’association d’élus Villes de France. Mais depuis les attentats, elles sont présentes presque partout. » En quelques années, le nombre de policiers municipaux a explosé: «On est passé de 18000 en 2010 à 24000 en 2020», détaille Laurent Trijoulet, du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), qui les forme.

Face à l’afflux, les communes échouent à pourvoir les postes promis à leurs administrés. «On devrait en avoir une centaine et on n’en a que le quart », déplore Georges Mothron, maire LR d’Argenteuil. À Lyon, sur les 365 inscrits au budget, il en manque encore une cinquantaine. Dans ce contexte de pénurie, Paris vient d’annoncer la création de sa propre police, forte d’ici à 2026 de 5000 agents dont 3 600 policiers municipaux. Selon les calculs de l’association d’élus France urbaine, hors Paris, il en manquerait environ 4000 sur le territoire national, dont à peu près un tiers en Île-de-France.

Premier goulet d’étranglement, le manque de places aux concours

Premier goulet d’étranglement, le manque de places aux concours. Organisés non pas nationalement mais au gré des demandes des maires, ils souffrent d’un manque de régularité,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles