La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 068,59
    -125,57 (-1,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,56
    -70,05 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    34 265,37
    -450,02 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,1355
    +0,0037 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 836,10
    -6,50 (-0,35 %)
     
  • BTC-EUR

    32 096,65
    -4 166,56 (-11,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    870,86
    +628,18 (+258,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,83
    -0,72 (-0,84 %)
     
  • DAX

    15 603,88
    -308,45 (-1,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,13
    -90,88 (-1,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 768,92
    -385,10 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 397,94
    -84,79 (-1,89 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3546
    -0,0055 (-0,40 %)
     

Dans le Cher, Emmanuel Macron bousculé sur les restrictions sanitaires

·1 min de lecture

"Bonjour ! Ça va, et vous ?" Emmanuel Macron à la rencontre des Français. Le président s'est rendu mardi matin dans le Cher pour un déplacement aux faux airs de campagne présidentielle. Le chef de l'État a déjeuné dans un relais routier de Bourges, puis a rencontré des auxiliaires de vie. D'abord dans les rues de Vierzon, Emmanuel Macron est allé au contact des habitants, et certains l'ont interpellé. Europe 1 a suivi la journée du président de la République.

"On ne lâchera pas les discothèques", assure Macron

Dans le centre-ville, le chef de l'État doit répondre au mécontentement d'un propriétaire de discothèque, au lendemain de l'annonce de leur fermeture pour une durée de quatre semaines. "C'est encore nous que vous fermez. On a tout respecté, les clients sont vaccinés, ont le pass, et on prend encore cher", lance-t-il devant le président, qui lui assure : "On ne lâchera pas les discothèques."

"Là, vous nous avez lâchés", souffle le propriétaire de la boite de nuit. "Non, on va indemniser", répond Emmanuel Macron. Le dialogue se poursuit. Le professionnel du secteur d'assurer : "On ne demande pas l'aumône, on ne demande que de travailler". Et le président d'insister : "Je sais très bien, mais je vous explique que toute l'Europe est en train d'avoir une nouvelle vague".

Prendre le pouls des Français avant la présidentielle

Une discussion sans filtre et une déambulation qui a duré au total près de trois heures. Emmanuel Macron s'est ensuite rendu à une quarantaine de kilomètre...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles