La bourse ferme dans 27 min
  • CAC 40

    6 713,19
    +76,19 (+1,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 199,67
    +49,48 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    34 731,27
    +472,95 (+1,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,1750
    +0,0054 (+0,46 %)
     
  • Gold future

    1 750,20
    -28,60 (-1,61 %)
     
  • BTC-EUR

    37 592,06
    +1 208,93 (+3,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 110,16
    +1,23 (+0,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,17
    +0,94 (+1,30 %)
     
  • DAX

    15 662,71
    +155,97 (+1,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 089,35
    +5,98 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    15 042,14
    +145,29 (+0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 450,74
    +55,10 (+1,25 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • HANG SENG

    24 510,98
    +289,44 (+1,19 %)
     
  • GBP/USD

    1,3741
    +0,0122 (+0,89 %)
     

Le chef Christophe Leroy condamné à 2 ans de prison avec sursis pour travail dissimulé

·1 min de lecture

Prison avec sursis pour le chef Christophe Leroy pour travail dissimulé. Celui qui s'affichait avec des stars à Saint-Tropez a été condamné à deux ans d'emprisonnement avec sursis par le tribunal correctionnel de Draguignan, mais il a été relaxé du chef de banqueroute. Il lui était reproché notamment de ne pas avoir déclaré les salaires de ses employés à l'Urssaf ou de les avoir minimisés dans des établissements à Ramatuelle, Saint-Tropez et Paris, entre 2013 et 2015. En plus d'une amende de 3.000 euros, le médiatique chef, devra régler la somme de 159.545 euros à l'Urssaf.

M. Leroy a également été condamné pour faux et usage de faux pour avoir rédigé une fausse attestation. Alors que sa société était en redressement judiciaire, il avait adressé au mandataire judiciaire un courrier attestant que la situation était réglée avec un bailleur, ce qui n'était pas le cas. Il devra verser 5.110 euros de dommages et intérêts à ce bailleur parisien. Il a l'obligation de travailler pour payer les amendes et remboursements qui lui ont été infligés. Il lui est par ailleurs interdit de gérer une entreprise pendant dix ans.

>> A lire aussi - Dîners clandestins : perquisition chez le cuisinier Christophe Leroy

Le 2 septembre, lors de l'audience, trois ans d'emprisonnement avec sursis avaient été requis à son encontre. "Nous sommes satisfais de cette décision", a réagi pour l'AFP son avocat Thierry Fradet, du barreau de Toulon. "M. Leroy est relaxé du chef de prévention de banqueroute, c'était (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bourse : le Nasdaq 100 au bord du précipice ?
Monoprix contraint de retirer des bouteilles de smoothies de ses rayons
Le vaccin Covid 19 de Valneva intéresse encore l’UE, selon la France
Facebook et Twitter à l’amende en Russie
Boeing s’attend à un marché des avions plus grand que prévu

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles