La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 187,65
    +263,51 (+0,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1916
    -0,0063 (-0,52 %)
     
  • Gold future

    1 697,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 282,74
    -1 852,04 (-4,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    960,06
    +16,88 (+1,79 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,04
    +2,21 (+3,46 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 761,12
    +37,65 (+0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 799,20
    +30,73 (+0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,79 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3823
    -0,0071 (-0,51 %)
     

La charte des principes de l'islam de France approuvée, Macron reçoit lundi les représentants du CFCM

Jeanne Bulant avec AFP
·1 min de lecture

Un accord a été trouvé samedi sur une "charte des principes" de l'islam de France par les dirigeants du Conseil français du culte musulman (CFCM).

Le président Emmanuel Macron recevra lundi l'ensemble des fédérations composant le CFCM, qui ont approuvé ce dimanche "la charte de principes" de l'islam de France, a fait savoir l'Élysée ce dimanche soir.

Cette charte réaffirme notamment "le principe de l'égalité hommes-femmes" et la "compatibilité" de la foi musulmane avec la République, a annoncé l'institution dans un communiqué.

Mais elle rappelle également que "les actes hostiles aux musulmans de France et aux symboles de leur foi est l'oeuvre d'une minorité extrémiste qui ne saurait être confondu ni avec l'État ni avec le peuple français", a précisé Mohammed Moussaoui, le président du CFCM dans un communiqué.

Un accord trouvé à l'arraché samedi

Après plusieurs semaines de crise interne, les trois dirigeants du Conseil du culte musulman avaient trouvé un accord à l'arraché samedi sur ce texte réclamé par l'exécutif, qui devait encore être approuvé par les neuf fédérations composant le CFCM.

Son adoption formelle par les neuf fédérations composant le CFCM ouvre la voie à une vaste restructuration de la deuxième religion de France et notamment à la création d'un Conseil national des imams (CNI), qui sera chargé de "labelliser" les imams exerçant en France.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin sera également présent à cette réunion lundi avec les représentants du Conseil français du culte musulman qui est prévue à midi au palais de l'Elysée, au moment où le projet de loi sur le séparatisme arrive à l'Assemblée.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :