La bourse ferme dans 6 h 53 min
  • CAC 40

    6 793,97
    +72,81 (+1,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 119,95
    +56,89 (+1,40 %)
     
  • Dow Jones

    34 483,72
    -652,22 (-1,86 %)
     
  • EUR/USD

    1,1330
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    1 781,40
    +4,90 (+0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    50 316,48
    +47,95 (+0,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 467,44
    +24,66 (+1,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,78
    +2,60 (+3,93 %)
     
  • DAX

    15 294,98
    +194,85 (+1,29 %)
     
  • FTSE 100

    7 151,98
    +92,53 (+1,31 %)
     
  • Nasdaq

    15 537,69
    -245,14 (-1,55 %)
     
  • S&P 500

    4 567,00
    -88,27 (-1,90 %)
     
  • Nikkei 225

    27 935,62
    +113,86 (+0,41 %)
     
  • HANG SENG

    23 658,92
    +183,66 (+0,78 %)
     
  • GBP/USD

    1,3318
    +0,0016 (+0,12 %)
     

Les charmes racontés des “roadtrips en anciennes et youngtimers”

·2 min de lecture

La nostalgie fait vivre plus de 4.000 professionnels spécialistes de la voiture ancienne. Ce qui n’était qu’un passe-temps pour nos pères accède au statut de phénomène social et culturel : un monde intimidant, dont Stéphane Cohen décrypte les codes.

Génération après génération, de jeunes quarantenaires frappés de nostalgie se prennent de passion pour les voitures qui alimentaient leurs fantasmes durant l'adolescence. Ils consacrent beaucoup de temps à les admirer et à les convoiter, puis beaucoup d’argent à les acquérir et à les entretenir — parfois au détriment de leur famille et de leurs amis. Ces passionnés s'égarent en pensant qu’ils sont les premiers à succomber à la pureté de leurs sentiments : ils croient déceler dans l’intensité de leurs émois la preuve de leur parfaite originalité, alors que leurs pères et leurs grands-pères les ont précédés sur ce cheminement de la mémoire. Tout n’est que recommencement.

D’après la FFVE, un quart des 400.000 collectionneurs sont âgés de moins de 50 ans

L’auteur du livre “Roadtrips en anciennes et youngtimers” tombe lui aussi dans le panneau. Il est le pur produit d’une génération qui s’illusionne quant à la fraîcheur des joies simples vécues en automobile : pour preuve, elle se sent obligée de les rebaptiser d’anglicismes bien sentis, histoire de creuser le fossé avec leurs aînés.

Lire aussi

Ainsi, le bonheur déjà bien ancien de la longue virée en voiture de collection devient un “roadtrip”, qui répond à ses codes un brin pompeux. Quant aux voitures d’une enfance moins regrettée qu'idéalisée, elles deviennent des “youngtimers”, de peur d’être confondues avec les "anciennes” de plus de trente ans d’âge, pour lesquelles s’enflammaient nos parents. Pure sémantique, que tout cela.

Associée aux loisirs, la voiture ancienne fait rêver, à l’heure où circuler en ville est de plus en plus pénible

On pardonnera d’autant plus volontiers ses douces illusions à Stéphane Cohen qu’il répond, dans son ouvrage attendrissant, à une question qui taraude la frange de la population que la nostalgie des bagnoles d’antan ne titille pas. Comment expliquer que des gens bien sous tous rapports dépensent autant de temps et d’argent pour retaper de vieux engins pétaradants, à l’heure où se mu[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles