Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    40 234,79
    +233,89 (+0,58 %)
     
  • Nasdaq

    18 523,10
    +124,65 (+0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,32 (-2,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    18 015,94
    -277,44 (-1,52 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 297,42
    +3 196,94 (+5,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 318,06
    +49,11 (+3,87 %)
     
  • S&P 500

    5 646,06
    +30,71 (+0,55 %)
     

Charlotte Gainsbourg révèle pourquoi elle a “longtemps refusé d’écouter les chansons” de son père, Serge Gainsbourg

BORDE-JACOVIDES / BESTIMAGE

La maison Gainsbourg sera accessible le 20 septembre 2023. Il s'agit d'un lieu où le célèbre interprète de Lemon Incest a vécu pendant 22 ans. Y seront exposés de nombreux trésors en lien avec l'artiste. Charlotte Gainsbourg, sa fille adorée, s'est beaucoup investie dans le projet de rendre accessible cet hôtel particulier de 130 m², situé au 5 bis, rue de Verneuil, dans le 7e arrondissement parisien. À quelques jours de l'ouverture, elle en fait la promotion et en profite pour livrer quelques anecdotes personnelles. Mercredi 14 septembre 2023, elle est ainsi revenue auprès de nos confrères du Madame Figaro sur son rapport toujours très intense à son père, Serge Gainsbourg : "Sébastien Merlet, qui assure le commissariat scientifique de Maison Gainsbourg et Anatole Maggiar, le directeur des contenus et de la programmation, ont réalisé un travail d'archéologues et j'ai découvert énormément de choses grâce à eux. C’était même parfois compliqué car ils me donnaient tout à voir, à valider, à regarder alors que je n'étais parfois pas prête du tout. J'ai encore un rapport très épidermique avec mon père et son œuvre, j'ai par exemple longtemps refusé d'écouter ses chansons, regarder ses vidéos…", a-t-elle expliqué.

Lors de ces séances de reconstitution de souvenirs, il est même arrivé à l'épouse d'Yvan Attal d'user de stratégies d'évitement pour se préserver. "Il m'arrivait même de faire semblant de savoir ce que Sébastien et Anatole me racontaient ou de faire semblant de lire les documents (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite