La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 693,88
    -90,01 (-1,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 629,73
    -55,55 (-1,51 %)
     
  • Dow Jones

    31 170,79
    -231,22 (-0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2098
    -0,0088 (-0,73 %)
     
  • Gold future

    1 721,40
    -54,00 (-3,04 %)
     
  • BTC-EUR

    39 618,84
    -2 831,94 (-6,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    961,94
    +28,80 (+3,09 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,47
    -1,06 (-1,67 %)
     
  • DAX

    13 757,29
    -122,04 (-0,88 %)
     
  • FTSE 100

    6 468,71
    -183,25 (-2,75 %)
     
  • Nasdaq

    13 261,55
    +142,12 (+1,08 %)
     
  • S&P 500

    3 837,44
    +8,10 (+0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3951
    -0,0062 (-0,45 %)
     

Charles de Vilmorin, le pari de Rochas

·2 min de lecture

La maison Rochas compte sur ce jeune phénomène de la mode pour faire briller une marque ancienne et prestigieuse.

C’est un joli coup pour Rochas. La maison de mode et de parfums embauche dans un concert de louanges celui que toute la presse regarde comme le nouveau petit prince de la haute couture, Charles de Vilmorin. A 24 ans seulement, il décroche la direction artistique d’une maison qui ne demande qu’à briller à nouveau. Un démarrage en trombe.

Lire aussi

La jeune recrue souvent comparée à Yves Saint Laurent n’a pour toute expérience des maisons de mode qu’un modeste stage chez Lanvin auprès d’Alber Elbaz mais Charles de Vilmorin a d’autres atouts. Jeune, allure filiforme et ténébreuse, très créatif, chargé d’un nom qui sonne en lui-même comme un poème et une ode à l’élégance, le neveu de l’écrivain Louise de Vilmorin était couvé depuis plusieurs mois par le milieu de la mode. Se jouant de la crise sanitaire, il a lancé sa griffe en avril dernier, en pleine pandémie, et intégré le calendrier de la haute couture en tant que membre invité. Le 27 janvier, invité officiel de la Fashion Week, il présentait sa mini-collection en ligne, sous les vivats de la presse: onze tenues peintes à la main, chargées, libres, ébouriffantes de formes et de couleurs, un pied de nez à la morosité sanitaire ambiante.

"La jeunesse, le talent et la touche de folie"

Ses parrains et ses sources d’inspiration en disent long. Parmi les premiers, Jean-Paul Gaultier ou Jean-Charles de Castelbajac. Parmi ses maîtres, Niki de Saint Phalle ou Christian Lacroix. Charles de Vilmorin ne se sera pas épuisé à envoyer des CV. Tout juste diplômé de la Chambre syndicale de la couture parisienne, ce fils d’un directeur financier et d’une peintre et professeur de dessin remplace donc sous les ovations Alessandro Dell’Acqua, parti de Rochas voilà un an, dont les créations élégantes et racées ont peiné à faire l’évènement. "Rochas est une marque qui occupe une place particulière dans mon cœur, en raison de mes racines familiales et de son héritage si riche et inspirant", explique Vilmorin. Il devra mettre la barre hau[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi