Marchés français ouverture 21 min
  • Dow Jones

    35 756,88
    +15,73 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,71
    +9,01 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    29 098,24
    -7,77 (-0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,1613
    +0,0011 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    25 605,27
    -433,00 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 463,16
    -1 772,68 (-3,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 481,30
    -23,85 (-1,58 %)
     
  • S&P 500

    4 574,79
    +8,31 (+0,18 %)
     

Vers un chargeur universel ? Trois questions sur la proposition de l'Union européenne

·1 min de lecture

Et si un seul et même chargeur pouvait alimenter tous les téléphones portables existants ? C'est la nouvelle proposition de loi de la Commission européenne, qui veut imposer un chargeur universel pour les téléphones mobiles et autres appareils électroniques, au nom des droits des consommateurs et de l'environnement. Pourtant, tous les fabricants ne sont pas favorables à cette mesure, à commencer par le plus puissant d'entre eux, Apple. Retour en trois questions sur cette proposition très discutée. 

Que veut l'Union européenne ? 

La réglementation proposée par l'exécutif européen, qui devra être approuvée par les eurodéputés et les États membres, vise à harmoniser les ports de chargement pour les smartphones, tablettes, appareils photo, casques audio, enceintes et consoles de jeu portatives. 

Ce projet avait été lancé dès 2009 par la Commission et a fait l'objet en janvier 2020 d'une résolution du Parlement européen, mais il s'est jusqu'à présent heurté aux vives réticences de l'industrie, bien que le nombre de types de chargeurs existants se soit fortement réduit au fil des ans.

Comment cette mesure serait-elle mise en place ? 

Aujourd'hui, il n'y a plus que trois types de chargeurs sur le marché : le connecteur micro-USB qui a longtemps équipé la majorité des téléphones, l'USB-C, une connexion plus récente, et le Lightning utilisé par Apple. L'Union européenne veut désormais imposer le port USB-C à l'ensemble des appareils électroniques, ce qui permettrait d'utiliser indiffére...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles