Marchés français ouverture 2 h 44 min

Chargeur universel : l'Europe veut faire plier Apple

Fabrice Auclert, Journaliste

Cela fait plus de 10 ans que l’Union européenne réclame une harmonisation des chargeurs dans le domaine des smartphones. S’il y a de bons élèves du côté d’Android, en revanche, Apple continue de faire bande à part. Sauf que jeudi, les députés européens ont adopté, par 582 voix contre 40, une résolution non contraignante pour accélérer l’instauration d’un chargeur unique pour tous les appareils vendus en Europe, iPhone compris.

Mais Apple y est farouchement opposé car la firme n’entend pas abandonner son port Lightning que l’on trouve sur les iPhone depuis 2012, mais aussi les iPad et les iPod. Apple voit deux raisons essentielles pour conserver sa technologie propriétaire. D’abord, cela concerne pas moins d’un milliard de chargeurs en circulation et leur remplacement serait catastrophique d’un point de vue écologique, avec des tonnes de déchets à la clé. Ensuite, Apple expliquait il y a une semaine que la diversité des connecteurs pour charger un smartphone tirait la concurrence vers le haut.

Une standardisation prévue aussi pour la recharge sans fil

Actuellement, on trouve donc trois types de connectique : le Lightning cher aux appareils Apple, le microUSB et l’USB-C. A terme, le microUSB devrait disparaître, et il ne restera donc que l’USB-C pour les smartphones sous Android. Est-ce que Apple va finir par céder ? Peut-être puisqu’il faut rappeler que l’iPad Pro est en USB-C depuis 2018, et il se murmure que les iPhone pourraient suivre le mouvement dès 2021.

Mais les députés européens ont déjà un autre cheval de bataille : la recharge sans fil, et ils souhaitent garantir l'interopérabilité afin que les chargeurs sans fil ne soient pas limités à une marque ou à un type d'appareil. Le débat ne fait que commencer sur ce sujet, même s'il dure finalement depuis plus de 10 ans.

On trouve déjà de l'USB-C sur les MacBook. Pourquoi pas bientôt sur un iPhone ? © Maurizio Pesce, Flickr

> Lire la suite sur Futura