La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 662,57
    -730,14 (-1,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Charbon, gaz, pétrole: les énergies fossiles encore bien trop vivantes

·2 min de lecture

EDITO - Alors que l'urgence climatique n'est plus à démontrer, la demande en énergies fossiles continue d'exploser. Pour inverser cette tendance, qui menace l'humanité, il faut rapidement faire disparaître l'offre.

Comme tout citoyen responsable, vous êtes conscient du péril climatique et souhaitez la diminution des émissions de gaz à effet de serre. Mais saviez-vous que 80% d’entre elles proviennent de la combustion du pétrole, du gaz et du charbon? Oui, bien sûr, vous le saviez, car c’est évident. Et pourtant, le refrain mondial est celui-là: "diminuer nos émissions", ce qui est "nécessaire", et non pas "diminuer notre consommation d’énergies fossiles", ce qui est "problématique", du moins à court terme, et qui pourrait même passer pour de la décroissance. Etonnant hiatus, qui veut supprimer les effets sans s’attaquer aux causes.

Dans un rapport de mai dernier, c’est l’, en appelant à cesser immédiatement tout projet d’exploitation d’une énergie fossile et à développer massivement l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Ajouté aux rapports catastrophistes du , cette contribution de poids ne semble pas avoir changé grand-chose: les États continuent à subventionner ces énergies, tandis que face à l’explosion de la demande, la production d’électricité mondiale n’a jamais autant reposé sur les centrales à charbon; 600 projets de centrales à charbon sont en développement dans cinq grands pays d’Asie, à commencer par la Chine.

A l’initiative de diverses ONG canadiennes, un projet de "" a été lancé l’an dernier, et commence à trouver ses relais: 1.000 scientifiques appellent à le ratifier, tandis que de grandes villes, dont Barcelone et Vancouver, y ont adhéré.

Les énergies fossiles, une menace pour l'humanité

Cet appel à une non-prolifération renvoie explicitement au traité de non-prolifération des armes nucléaires de 1968 ou encore à l’initiative onusienne du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, entré en vigueur en janvier 2021, (qui reste d’ailleurs largement symbolique n’étant ratifié par aucune puissance détentrice). Effectivement, les énergies fossiles sont devenues pour l’humanité une menace non pas seulement possible comme une guerre nucléaire, [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles