La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 485,72
    +452,55 (+0,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Chantier du RER E: le coup de sang de Valérie Pécresse sur le projet Eole

·2 min de lecture

La facture du projet Eole, chantier qui prolonge le RER E vers l'Ouest parisien, déraille. Elle devrait grimper à 5,4 milliards au lieu de 3,7 milliards initialement budgété par SNCF Réseau. Une annonce qui fait bondir la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse.

"La SNCF Réseau nous a menés en bateau" s’insurge dans , ce vendredi 8 octobre, la présidente de la région Île-de-France . En cause, le nouveau dérapage budgétaire du projet Eole, qui prévoit de prolonger le RER E de Saint-Lazare à Mantes-la-Jolie d'ici à 2025. Coût initial du projet: 3,7 milliards d'euros. Or, SNCF Réseau, en charge des travaux, vient d'annoncer une hausse inattendue de plus d'un milliard d'euros, qui s'ajoute à la rallonge de 640 millions d'euros déjà actée en début d'année. Soit un surcoût global de 1,7 milliard qui fait grimper l'addition totale à 5,4 milliards d'euros.

Une annonce qui "pourrait mettre en retard" le projet Eole selon Le Parisien alors que l’ouverture "d’une première proportion depuis le terminus actuel de la gare Saint-Lazare à Nanterre devait voir le jour vers mi-2023, puis vers Mantes-la-Jolie en 2025" indique le quotidien. Pour rappel, le projet Eole doit "soulager un réseau qui est surchargé". Un réseau qui concentre "deux millions d’emplois et qui veut améliorer le quotidien de plus de 650.000 voyageurs" indique . Pour justifier ce surcoût pharaonique, SNCF Réseau met en avant la gestion de deux crues et de manifestations de gilets jaunes qui ont interrompu les travaux. Pire, le groupe menace de stopper le chantier si on ne lui verse pas un acompte de 600 millions d'ici janvier.

"Un scandale d'Etat"

Une annonce qui fait bondir Valérie Pécresse, dont la région cofinance l'opération aux côtés de Paris, des Hauts-de-Seine, des Yvelines et de l'Etat. Elle charge SNCF Réseau en criant "au scandale d’Etat" et déplore "un manque d’explications et de justifications". Valérie Pécresse s'insurge contre "une énième sortie de route" de la part de SNCF Réseau. Elle estime que la filiale de la SNCF doit prendre "ses responsabilités" si les coûts "ont été sous-estimés". Par ailleurs, Valérie Pécresse affirme que sa région a été victime de chantages à plusieurs reprises de la part de SNCF Réseau qui menaçait de "suspendre les travaux s’il[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles