Marchés français ouverture 31 min
  • Dow Jones

    34 364,50
    +99,13 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 855,13
    +86,21 (+0,63 %)
     
  • Nikkei 225

    27 131,34
    -457,03 (-1,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    -0,0013 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    24 038,23
    -618,23 (-2,51 %)
     
  • BTC-EUR

    31 680,34
    +278,67 (+0,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    813,52
    +2,92 (+0,36 %)
     
  • S&P 500

    4 410,13
    +12,19 (+0,28 %)
     

Le chantier de Notre-Dame en BD exposé sur son parvis

·2 min de lecture
Notre-Dame de Paris a été ravagée par un incendie déclenché le 15 avril 2019 - AFP
Notre-Dame de Paris a été ravagée par un incendie déclenché le 15 avril 2019 - AFP

Une exposition de dessins inédits d'auteurs de BD sur le chantier de reconstruction de Notre-Dame de Paris débute mercredi sur le parvis de la cathédrale partiellement détruite, a annoncé l'établissement public qui en a la charge.

Cinq auteurs dont Mathieu Sapin et François Schuiten, dessinateur belge multiprimé, Grand prix de la Ville d'Angoulême, ont réalisé des planches qui seront exposées plusieurs mois le long des palissades temporaires installées sur le parvis pour délimiter le chantier.

Avec eux, la Franco-libanaise Zeina Abirached, le Tchadien Adjim Danngar et la Française Sandrine Martin ont choisi de représenter les "cordistes" descendant le long des arc-boutants, les charpentiers et autres artisans d'art spécialisés qui ont fabriqué de gigantesques cintres en bois, déposé le grand orgue et ses 8.000 tuyaux et démonté l'échafaudage sinistré (40.000 tubes pour un poids de 200 tonnes) qui entourait la flèche au moment de l'incendie, en 2019.

Bientôt la phase de restauration

Les travaux de sécurisation, dont le coût s'élève à 165 millions d'euros, se sont achevés à la fin de l'été. Ils ont notamment permis le démontage de l'échafaudage qui était en place lors de l'incendie, la dépose des grandes orgues, des chantiers-tests de nettoyage dans deux chapelles, la pose de cintres en bois sous les arcs-boutants ou encore le déblaiement et le tri des vestiges et la sécurisation de la croisée du transept.

La phase de restauration à proprement parler doit commencer cet hiver. Plusieurs appels d'offres ont été lancés afin de déterminer les entreprises qui oeuvreront à sa renaissance, pour une réouverture prévue en 2024.

Par ailleurs, son réaménagement intérieur et liturgique, qui doit être considérablement épuré et modernisé, sera présenté jeudi par le diocèse à la commission nationale du patrimoine et d'architecture (CNPA) pour avis.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles