Marchés français ouverture 1 h 23 min
  • Dow Jones

    34 160,78
    -7,31 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 352,78
    -189,34 (-1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1157
    +0,0010 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 598,62
    -208,38 (-0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    33 484,84
    +1 005,61 (+3,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    847,94
    +28,43 (+3,47 %)
     
  • S&P 500

    4 326,51
    -23,42 (-0,54 %)
     

Le chantier compliqué de la nouvelle patronne de Veolia Estelle Brachlianoff

·2 min de lecture

En juillet prochain, Estelle Brachlianoff succèdera à Antoine Frérot à la tête de Veolia. A 49 ans, cette Polytechnicienne deviendra la deuxième femme à diriger une entreprise du CAC40, après Catherine MacGregor (Engie).

Challenges l’avait annoncé début septembre, Veolia l’a confirmé lundi. Le géant de l'eau et des déchets a décidé de dissocier les fonctions de président et de directeur général. A partir de juillet, le PDG Antoine Frérot deviendra président. Et c’est la directrice générale adjointe Estelle Brachlianoff qui occupera la direction générale. Une suite logique après . L’opération approche aujourd’hui de son épilogue. Vendredi dernier, la groupe d’Aubervilliers avait indiqué détenir plus de 86% du capital de Suez. Lundi, l'Autorité des marchés financiers a autorisé Veolia à rouvrir son offre publique d'achat pour tenter d’obtenir le solde, les 14% restants. Agé de 63 ans, . Avec la satisfaction du devoir accompli. Réunir les deux champions français de la propreté, tous les dirigeants de Veolia et de Suez, de Guy Dejouany à Henri Proglio, de Jérôme Monod à Gérard Mestrallet, en ont un jour rêvé. Mais c'est lui, le "Petit Chose du CAC 40", qui l’a réalisé.

Une spécialiste des déchets

Dans sept mois, il cédera les rênes opérationnelles de Veolia à sa numéro deux. Agée de 49 ans, Estelle Brachlianoff débute sa carrière dans les infrastructures de transport et travaille notamment avec le préfet d'Ile-de-France. Elle apprécie le job, mais cette diplômée de Polytechnique et de l'École nationale des ponts et chaussées est une industrielle dans l’âme. En quête de sens, elle recherche un poste opérationnel. Elle rejoint Veolia en 2005 et se spécialise dans les déchets. Cinq ans plus tard, elle dirige cette activité en Ile-de-France puis au Royaume-Uni où elle restera six ans. Entrée au comité exécutif de Veolia en 2013, elle est nommée directrice générale adjointe en 2018. Dans six mois, elle accèdera au top job, devenant ainsi la deuxième femme à occuper les plus hautes fonctions exécutives au sein du CAC40, après la directrice générale d'Engie . Le parcours de la polytechnicienne semble rectiligne. Ces derniers mois, il fut passablement agité. Au début de l’OPA de Veolia sur Sue[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles