Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 869,00
    -80,02 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 992,13
    +44,39 (+0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    39 166,19
    -41,84 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0801
    -0,0041 (-0,38 %)
     
  • HANG SENG

    16 511,44
    -25,41 (-0,15 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 751,27
    +1 287,16 (+2,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 075,11
    +5,35 (+0,11 %)
     

Chant du coq, odeurs des vaches... Dupond-Moretti annonce une proposition de loi pour éviter "les faux procès" d'agriculteurs

Thierry Monasse

C’est ce qui s’appelle remettre l’église au milieu du village. Le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, a fait savoir qu’il comptait formuler un projet de loi pour défendre les agriculteurs, en marge de sa venue au Salon de l’agriculture, à Paris, rapporte La Dépêche, le 3 mars 2023. Ces dernières années, ils sont de plus en plus nombreux à subir de "faux procès", a-t-il avancé. Des néo-ruraux se plaignent des bruits tels que ceux du chant du coq, des meuglements des vaches et des hennissements des chevaux.

Le garde des Sceaux a dressé le portrait des personnes se plaignant de ces bruits de la campagne : "Pardon pour la caricature, mais c'est le Parisien qui vient de s'installer près d'une ferme. C'est un rêve bucolique qui pour lui se transforme en cauchemar quand il entend le coq chanter." C’est donc pour cela qu’il compte porter le nouveau texte dès septembre prochain. Concrètement, "l'idée c'est qu'un voisin ne peut pas se plaindre de nuisances qui préexistent à son emménagement".

Selon Éric Dupond-Moretti, le bruit fait partie du charme des territoires agricoles. "Le monde agricole, oui il y a du bruit, des gens qui se lèvent le matin, partent avec le tracteur, et qui interdisent à d'autres de faire une grasse matinée. [...] Je le dis sur le ton badin mais ça génère des tas de procès ces trucs-là et faut pas qu'on emmerde les gens qui travaillent", a-t-il défendu. Le ministre de la Justice s’érige donc en grand défenseur des agriculteurs. "Que celui qui arrive et qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Sénat vote l’extinction des régimes spéciaux
Salon de l'agriculture : les accès fermés en raison de la forte affluence
Maternités : des médecins alertent sur un possible "naufrage"
Le chef de l’ONU dénonce les taux de "prédateurs" appliqués aux pays pauvres
Avoir un enfant pour réduire sa dette étudiante, polémique au Japon