La bourse ferme dans 4 h 43 min
  • CAC 40

    6 731,57
    -2,12 (-0,03 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 195,31
    +6,50 (+0,16 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1627
    -0,0019 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 800,40
    +4,10 (+0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    53 773,68
    +1 008,02 (+1,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,42
    +0,66 (+0,79 %)
     
  • DAX

    15 590,34
    +47,36 (+0,30 %)
     
  • FTSE 100

    7 242,29
    +37,74 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 600,41
    -204,44 (-0,71 %)
     
  • HANG SENG

    26 132,03
    +5,10 (+0,02 %)
     
  • GBP/USD

    1,3765
    +0,0005 (+0,04 %)
     

Changement climatique: la course folle de la facture des catastrophes naturelles d'ici à 2050

·2 min de lecture

Les récentes inondations dans le Gard, les incendies géants de l'été 2021 ou encore la sécheresse qui sévit chaque année plus tôt... Les catastrophes naturelles augmentent en nombre et en puissance. Et avec elles, le coût de leurs dommages. Une tendance qui pourrait s’aggraver dans les décennies à venir si des progrès ne sont pas accomplis dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Xynthia, Irma, Alex. L’actualité française a été fortement marquée par les tempêtes et autres catastrophes naturelles ces dernières années. "Pour l’instant, 2021 a été une année clémente, mais nous restons très prudents avec l'entrée dans la saison des épisodes cévenols". David Moncoulon de la CCR, la Caisse centrale de réassurance, est en charge des modélisations des aléas climatiques. "2021 n’est pas une année représentative de la tendance actuelle. Pour les épisodes de sécheresse, par exemple, on voit depuis 2016 une augmentation significative de leur fréquence en France".

Les catastrophes naturelles les plus coûteuses ne sont pas toujours les plus impressionnantes

La sécheresse ici évoquée est la sécheresse dite "géotechnique", celle qui déforme les sols et entraîne la détérioration des bâtiments. C’est un des périls couverts par la caisse de réassurance. "Les sont, à certains endroits, trop fréquentes et ont un potentiel destructeur trop important pour que les assurances privées puissent les prendre en charge seules. Alors l’État a créé en 1982 le régime de réassurance des catastrophes naturelles. C’est une nécessité publique si l’on veut que des zones très exposées restent assurables", explique Vincent Gros, secrétaire général de la CCR.

D’autant que les catastrophes naturelles les plus coûteuses ne sont pas toujours les plus impressionnantes. "On a des épisodes de tempêtes, de crues qui sont très spectaculaires, mais finalement l’événement le plus coûteux, il ne se voit pas ou très peu car . La récurrence des épisodes de sécheresse fait que sur les dernières années, c’est la catastrophe naturelle la plus coûteuse en dommages", reprend le secrétaire général. Cette récurrence est une des premières conséquences du réchauffement climatique, dont la responsabilité humaine est aujourd’hui démontrée : dans (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), les experts montrent que c’est ce changement qui entraîne l’intensification et la multiplicat[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles