La bourse ferme dans 3 h 55 min

Change : la livre Sterling au plus haut depuis 2017 face à l’euro

La livre Sterling a le vent en poupe. Après un sondage favorable aux conservateurs, la devise du Royaume-Uni s'est hissée à 1,18 euro et à 1,31 dollar. Pour Ricardo Evangelista, analyste pour ActivTrades, cette hausse s'explique "par le dernier sondage sur les élections qui montre un renforcement de l'avance des conservateurs, à 12 points", face aux travaillistes. Pour le marché, sauf mauvaise surprise, une victoire de l'actuel Premier ministre Boris Johnson le 12 décembre est synonyme de "résolution rapide" du Brexit, alors que ce processus pénalise l'économie du pays depuis trois ans et demi.

"Les marchés sont de plus en plus rassurés de voir que la perspective (d'une victoire) d'un gouvernement travailliste reflue lentement", a ajouté Michael Hewson, analyste pour CMC Markets. Le Labour, mené par Jeremy Corbyn, bête noire des milieux d'affaires, promet un programme de nationalisation et une hausse des taxes pour les plus fortunés s'il arrive au pouvoir. Par ailleurs, les investisseurs digéraient les dernières annonces concernant la guerre commerciale que se mènent les Etats-Unis et la Chine.

>> A lire aussi - Le Brexit fera du Royaume-Uni un “joueur de seconde zone”, selon l’Union européenne

Mardi, le président américain Donald Trump a déclaré qu'un accord avec la Chine pourrait ne pas intervenir avant novembre 2020, c'est-à-dire avant le scrutin présidentiel, où il table sur sa réélection. "Comme attendu, l'aversion au risque a répondu présente", ont commenté Derek Halpenny et Fritz Louw, analystes pour MUFG.

>> Notre service - Comparateur de devises

Si cela a été visible sur les marchés actions et obligations, "le marché des changes n'a cependant pas encore réagi à ces développements dans des proportions comparables", ont-ils souligné alors que la volatilité de la paire euro-dollar était tombée à des plus bas historiques en fin de semaine dernière.

>> A lire aussi - Désespéré par l'Europe, DSK se dit Brexiter

>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Grèves : écoles, collèges/lycées, transports… à quel service minimum vous attendre ?
Un tweet vengeur insultant mais pas diffamatoire, se défend Elon Musk à son procès
ThyssenKrupp : 6.000 emplois supprimés, 6,4 millions d'euros de parachute pour le patron
Airbus profite massivement des déboires de Boeing : le conseil Bourse du jour
Française des Jeux : une entrée en bourse au succès confirmé