La bourse ferme dans 6 h 37 min
  • CAC 40

    6 277,91
    -80,83 (-1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 664,90
    -43,49 (-1,17 %)
     
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,0708
    +0,0011 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 857,20
    +9,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    27 327,56
    -1 220,82 (-4,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    654,57
    -20,31 (-3,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,12
    -0,17 (-0,15 %)
     
  • DAX

    14 038,34
    -137,06 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 469,59
    -43,85 (-0,58 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    26 748,14
    -253,38 (-0,94 %)
     
  • HANG SENG

    20 112,10
    -357,96 (-1,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2481
    -0,0107 (-0,85 %)
     

Boites noires obligatoires dans les voitures neuves en Europe : ça change quoi ?

Tous les nouveaux modèles commercialisés à partir du 6 juillet 2022 doivent disposer d’un enregistreur de données d’événement. C’est une sorte de boîte noire qui va conserver les données des dernières secondes avant et après un accident. À quoi cela sert-il ?

Un des objectifs de l’Union européenne est de faire baisser le nombre des morts sur la route. Elle impose donc aux constructeurs commercialisant des voitures en Europe de renforcer les sécurités actives et passives de leurs modèles. C’est ainsi que le bouton d’appel d’urgence « e-call » et plusieurs aides à la conduite se sont invités dans les véhicules neufs. C’est aussi dans cet esprit que les boîtes noires font leur apparition dans la liste des équipements obligatoires à partir du 6 juillet 2022 pour leur homologation. L’Union européenne espère qu’en se sachant enregistrés, les comportements dangereux au volant s’estompent, et baissent ainsi mécaniquement le nombre d’accidents mortels.

Ce que l’on appelle ici « boîte noire », pour schématiser son utilisation, est en fait un enregistreur de données d’événement. Cela porte aussi le nom d’EDR pour Event Data Recorder.

En quoi consistent ces enregistrements de données ?

L’objectif du système est de conserver un enregistrement des données des 30 dernières secondes avant un accident, ainsi que les 10 secondes qui suivent l’événement. À la différence d’une dashcam qui enregistre des images depuis l’habitacle, dans le cadre de l’EDR, il s’agit uniquement d’enregistrer des données télémétriques automatiquement en cas d’accident pour les besoins éventuels d’une enquête.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles