Marchés français ouverture 1 h 47 min
  • Dow Jones

    33 587,66
    -681,50 (-1,99 %)
     
  • Nasdaq

    13 031,68
    -357,75 (-2,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 601,19
    -546,32 (-1,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,2082
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    27 970,78
    -260,26 (-0,92 %)
     
  • BTC-EUR

    42 046,50
    -5 861,66 (-12,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 387,93
    -175,90 (-11,25 %)
     
  • S&P 500

    4 063,04
    -89,06 (-2,14 %)
     

Chanel accusait Huawei d'avoir plagié son logo, elle perd encore

·1 min de lecture

C'est un nouveau revers pour Chanel. Comme le rapporte la BBC, la célèbre marque de luxe a perdu une nouvelle bataille face au géant chinois Huawei devant le tribunal de l'Union européenne, jeudi 22 avril. L'objet du litige entre les deux marques porte depuis 2017 sur un logo de Huawei, que la célèbre marque de la rue de Cambon juge trop proche du sien. Deux arcs de cercle, également entrelacés mais dans le sens opposé de celui de Chanel, et coupés des deux côtés.

Mais l'instance européenne basée au Luxembourg a balayé d'un revers de main le fait que les deux logos "partagent des similarités", leurs différences visuelles "sont bien signifiantes", a estimé le tribunal. D'après les juges, les logos "doivent être comparés tels qu'ils ont été déposés et enregistrés sans modification de leur orientation". Selon le tribunal, le logo de Chanel "a des marques plus arrondies, des lignes épaisses et une orientation horizontale, alors que celle de Huawei est verticale". Les logos sont bien "différents", estiment les juges.

>> A lire aussi - Le géant du luxe Chanel lève un montant colossal avec des obligations vertes

Ce jugement était en fait un appel puisque Chanel reproche ce logo au géant chinois depuis 2017. Dans une première décision de justice, Chanel avait été débouté en 2019. Pour l'Office européen de la propriété intellectuelle, il n'y avait aucune similitude entre les deux logos et les clients ne pouvaient en aucun cas les confondre. C'est à la suite de cela que Chanel avait décidé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chine : Pékin donne son feu vert pour des importations d’or colossales
Turquie : le fondateur d'une plateforme de cryptomonnaies soupçonné d'avoir siphonné des centaines de milliers de clients pour un montant colossal
Booster la croissance de son entreprise grâce au bon CRM
Il perd 21.000 euros parce qu’Apple a supprimé son compte
Covid-19 : le laboratoire franco-autrichien Valneva lance une étude clinique de Phase III pour son candidat vaccin