La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,55
    -48,10 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,44
    -35,41 (-0,96 %)
     
  • Dow Jones

    30 798,04
    -126,10 (-0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,1922
    -0,0057 (-0,48 %)
     
  • Gold future

    1 693,30
    -7,40 (-0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    39 815,68
    -2 017,83 (-4,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    947,24
    +4,06 (+0,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,72
    +1,89 (+2,96 %)
     
  • DAX

    13 916,62
    -139,72 (-0,99 %)
     
  • FTSE 100

    6 631,17
    -19,71 (-0,30 %)
     
  • Nasdaq

    12 487,63
    -235,84 (-1,85 %)
     
  • S&P 500

    3 740,96
    -27,51 (-0,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,79 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0085 (-0,61 %)
     

CHAN 2020: les Léopards touchés par le Covid, soulagés par la victoire

·2 min de lecture

Double vainqueur du CHAN, la RDC, une des prétendantes au titre a souffert pour battre le Congo-Brazzaville (1-0). Les six cas de Covid déclarés au sein des Léopards, à quelques heures du match, ne sont certainement pas étrangers à leur performance.

La nouvelle est tombée le matin du dimanche 17 janvier, à quelques heures de leur derby contre le Congo-Brazzaville (1-0). Cinq joueurs congolais de la RDC et le préparateur physique ont vu leurs tests au Covid, effectués vendredi, s’avérer positifs 48 heures après. Cinq joueurs, dont trois potentiels titulaires comme l’attaquant Beni Kinzumbi ou l’arrière droit Issama Djos du Tout-Puissant Mazembe.

De quoi perturber un groupe à quelques heures de son entrée dans le tournoi, qui plus est face à son meilleur ennemi et voisin. « C’est très compliqué, a avoué le sélectionneur des Léopards A’ à la fin de la rencontre. Vous apprenez dès le matin que vous avez cinq joueurs qui ne peuvent pas disputer le match. Vous ne pouvez que faire confiance à votre effectif. Il y a 33 joueurs, il y a cinq en moins pour quelques jours, il faut jouer avec les autres. Cette maladie prouve qu’il faut faire confiance à tout un groupe plutôt qu’à 12 ou 13 joueurs ».

Pour le gardien et capitaine Ley Matampi, Covid ou pas, le match n’aurait pas été « facile car c’est un derby. On n’a pas eu peur, on sait l’enjeu qu’il y a dans cette compétition et même si nos coéquipiers sont absents, les autres ont mouillé le maillot. »

Pour cette rencontre, au-delà de l’aspect technique et tactique, Florent Ibenge avoue avoir plus travaillé le mental et la psychologie pour que la nouvelle des tests positifs n’impacte pas le moral de ses troupes. « Oui, il a fallu beaucoup leur parler et les rassurer. Quand vous mangez à 33 et que du jour au lendemain, vous n’êtes que 28, cela pose question. Est-ce qu’ils sont malades, est-ce qu’ils ne sont pas malades. Ils sont enfermés, ils ne peuvent pas bouger, dans quelles conditions sont-ils ? Cela pose question et cela remet tout en cause. »

En attendant, les Léopards savourent leur victoire dans le derby congolais. Un succès « dédié aux camarades qui n’ont pas pu participer au match » dixit Mika Mich.