Marchés français ouverture 4 h 54 min
  • Dow Jones

    35 135,94
    +236,60 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    15 782,83
    +291,18 (+1,88 %)
     
  • Nikkei 225

    28 498,91
    +214,99 (+0,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,1305
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    23 571,22
    -281,02 (-1,18 %)
     
  • BTC-EUR

    50 818,15
    -316,70 (-0,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 449,52
    +20,59 (+1,44 %)
     
  • S&P 500

    4 655,27
    +60,65 (+1,32 %)
     

Champions du climat: Vallourec, engagé à plein tubes

·2 min de lecture

CHAMPIONS DU CLIMAT- Immobilier, industrie, énergie… Dans ces trois secteurs, le potentiel de réduction d'émissions de gaz à effet de serre mobilise les efforts des grandes entreprises. Avec chacune leur stratégie. Zoom sur Vallourec, producteur de tubes et premier industriel du classement Challenges-Statista.

Avec 68% de son chiffre d'affaires réalisé auprès des secteurs pétrolier, gazier et pétrochimique, , producteur de tubes pour l'industrie, serait presque surpris de se retrouver en 4e position de notre , et premier représentant de l'industrie.

Pourtant, le groupe présent dans 20 pays, avec 17.000 collaborateurs, est engagé depuis quinze ans dans une démarche de réduction de ses gaz à effet de serre. "A l'époque, nous avons engagé le greenhouse project pour réduire notre consommation d'énergie, indique Corinne Willecomme, directrice développement durable du groupe. C'était aussi un programme de réduction des coûts."

Or, quand on travaille l'acier et que l'on fait tourner de hauts fourneaux, le pari est loin d'être gagné. Parmi ses plus gros postes d'émissions, Vallourec a identifié sa consommation de gaz pour les fours et d'électricité, notamment pour l'acier recyclé; 48% de l’acier utilisé par Vallourec provient aujourd’hui de ferraille recyclée.

Energies alternatives

En modifiant ses process, le groupe est ainsi parvenu à réduire de 17% ses émissions de gaz à effet de serre en 2020 par rapport à 2008. Au Brésil, il a par exemple remplacé le gaz naturel par du charbon végétal. "Mais ça ne suffira pas, admet Corinne Willecomme. Nous réfléchissons donc à des sources d'énergies alternatives, comme l'hydrogène vert. 88% de notre électricité est aussi déjà bas carbone, avec 46% de renouvelables. C’est plus compliqué au Moyen-Orient ou en Asie, mais nous demandons à nos fournisseurs de nous fournir un plan de transition."

Vallourec a aussi doublé son prix interne du carbone à 80 euros la tonne, "pour pousser les investissements qui émettent moins que les autres". Enfin, l'entreprise est engagée dans un processus de formation, pour "éduquer" ses collaborateurs et les embarquer dans la transition.

Corinne Willecomme alerte toutefois sur le résultat exceptionnel de l’année 2020, marquée par le covid, qui a mécaniquement fait baisser les émissions de CO2 de l’entreprise. "I[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles