Publicité
La bourse ferme dans 15 min
  • CAC 40

    7 606,48
    +35,67 (+0,47 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 885,78
    -5,68 (-0,12 %)
     
  • Dow Jones

    41 112,47
    -85,61 (-0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,0911
    -0,0030 (-0,27 %)
     
  • Gold future

    2 471,00
    +11,10 (+0,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 319,29
    -1 321,89 (-2,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 330,22
    +0,71 (+0,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,40
    -0,45 (-0,54 %)
     
  • DAX

    18 399,43
    -37,87 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    8 220,22
    +32,76 (+0,40 %)
     
  • Nasdaq

    17 866,23
    -130,69 (-0,73 %)
     
  • S&P 500

    5 567,52
    -20,75 (-0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    40 126,35
    -971,34 (-2,36 %)
     
  • HANG SENG

    17 778,41
    +39,00 (+0,22 %)
     
  • GBP/USD

    1,2975
    -0,0034 (-0,26 %)
     

La championne de biathlon Julia Simon placée en garde à vue pour escroquerie à la carte bancaire

DeFodi Images

Les enquêteurs vont enfin pouvoir entendre la biathlète. La championne de biathlon, Julia Simon, a été placée en garde à vue ce mardi 24 octobre au matin dans les bureaux de la brigade des recherches d’Albertville. Selon une information du Dauphiné libéré, elle est visée depuis plusieurs mois dans une affaire d’escroquerie à la carte bancaire, vol et abus de faiblesse.

Celle qui a remporté le gros globe de cristal 2023, Coupe du monde de biathlon, est précisément visée par deux plaintes pour fraude à la carte bancaire, dont l’une a été déposée en janvier 2022 par sa co-équipière championne olympique, Justine Braisaz-Bouchet. Des achats avaient été effectués avec sa carte bancaire à son insu. Lors d’une compétition de ski-roues à Sandnes, en Norvège, la biathlète de 27 ans aurait réalisé des achats de produits high-tech sur Internet avant de les faire livrer à son domicile. La somme est évaluée entre 1 000 et 2 000 euros. Justine Braisaz-Bouchet avait tenté d’alerter la Fédération française pour régler cette affaire qui traînait, elle a finalement déposé une plainte l’hiver dernier.

Comme le rappelle Le Dauphiné, les gendarmes enquêtent depuis plus d’un an sous l’égide du procureur de la République d’Albertville. Ils ont notamment tenté d'authentifier d’où venaient les adresses IP, l’ordinateur ou encore le terminal qui ont servi à passer les commandes.

Depuis le début, Julia Simon clame son innocence mais pourrait, à la suite de cette garde à vue, être poursuivie pénalement. En (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

EuroMillions : J-3 pour le gagnant qui n’a toujours pas retiré son gain
EuroMillions : J-3 pour le gagnant qui n’a toujours pas retiré son gain
JO de Paris 2024 : une centaine de sans-papiers employés illégalement sur des chantiers
JO de Paris 2024 : une centaine de sans-papiers employés illégalement sur des chantiers
20 ans après le Concorde, découvrez les nouveaux projets de supersoniques