La bourse ferme dans 1 h 8 min
  • CAC 40

    6 241,72
    -25,56 (-0,41 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 998,38
    -16,42 (-0,41 %)
     
  • Dow Jones

    33 854,54
    +38,64 (+0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,2061
    +0,0043 (+0,36 %)
     
  • Gold future

    1 780,50
    -1,50 (-0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    40 862,87
    -5 095,53 (-11,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 130,80
    +6,90 (+0,61 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,01
    +0,58 (+0,94 %)
     
  • DAX

    15 218,85
    -101,67 (-0,66 %)
     
  • FTSE 100

    6 913,57
    -24,67 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 927,23
    +108,81 (+0,79 %)
     
  • S&P 500

    4 153,92
    +18,94 (+0,46 %)
     
  • Nikkei 225

    29 020,63
    -167,54 (-0,57 %)
     
  • HANG SENG

    29 078,75
    +323,41 (+1,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,3852
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Champion de la vidéo courte, Brut. lance son service SVOD

·2 min de lecture

Brut lance une plateforme SVOD qui a pu être développée grâce à une levée de fonds de 40 millions d'euros en 2019.

Champion de la vidéo courte, Brut. lance son service SVOD

Brut. veut monétiser son audience jeune. Leader de la diffusion d'informations en vidéos courtes diffusées sur les réseaux sociaux (20 milliards de vues dans le monde en 2020), bien installé sur la cible des moins de 35 ans, le site a lancé ce 7 avril sa plateforme de SVOD dotée d'un catalogue de films, de séries et de documentaires. « Avec BrutX, nous voulions nous emparer de cet usage, résume son PDG Guillaume Lacroix.

Nous cherchons à créer un écosystème complet pour couvrir l'ensemble des besoins médias de la nouvelle génération. » La plateforme a pu être développée grâce à la dernière levée de fonds, de 40 million d'euros en 2019, et une équipe de douze personnes.

Pour son lancement, BrutX propose des documentaires des reporters maison Charles Villa et Camille Courcy, et la dernière production des créateurs de La Casa de Papel, Veneno, la série qui a relancé le débat sur les droits des personnes transgenres en Espagne. La sélection long format correspond au « territoire de valeurs » progressistes que Brut. revendique autour de l'écologie, du féminisme, des discriminations et du journalisme de solutions. Alors que Netflix s'est imposé comme le centre de divertissement pour toute la famille, mais aussi celui où l'on passe quinze minutes par jour pour trouver du contenu, BrutX mise, lui, sur une playlist de recommandations pour remplacer l'algorithme et veut se placer sur le marché de la « seconde » plateforme, à un tarif de 4,99 euros par mois.

Il y a effectivement une place à prendre : 52,7 % des Français sont abonnés à au moins un service de SVOD et Disney a réussi une percée chez 13 % des Français en un an. Selon un rapport du CSA-Hadopi de mars, les abonnés consacrent 15 euros par mois à ce type de service, contre 30 à 35 euros aux Etats-Unis. « Notre pari repose sur deux piliers, celui de détenir les droits exclusifs de nos programmes et de miser directement sur l'étranger avec une expansion européenn[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi