La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 395,01
    -194,76 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 226,08
    +257,09 (+0,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,0529
    +0,0121 (+1,16 %)
     
  • HANG SENG

    18 736,44
    +139,21 (+0,75 %)
     
  • BTC-EUR

    16 115,41
    -235,75 (-1,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,44
    -4,71 (-1,16 %)
     
  • S&P 500

    4 076,57
    -3,54 (-0,09 %)
     

Champagne, foie gras… le repas de Noël vous coûtera bien plus cher cette année

PIXABAY

Cette année, en raison de la hausse des coûts de production, mais aussi de la grippe aviaire, il faudra débourser plus pour déguster les traditionnels produits servis lors du repas de Noël.

Pour profiter des traditionnels produits de fête cette année, il faudra mettre la main au portefeuille. Inflation, coûts de production, grippe aviaire… vont en effet faire grimper la note du repas de Noël. Nos confrères de BFM Business dressent ainsi la liste des articles dont le prix sera plus élevé, mercredi 2 novembre.

L'incontournable des tables de fêtes, le foie gras devrait voir son prix augmenter de près de 25%, selon l'interprofession. Soit un surcoût compris entre 1,25 euro et 2 euros pour un bloc de foie gras de 100 grammes. Autres produits phares, les fruits de mer devraient également être plus chers. Le prix de la tranche de saumon fumé devrait coûter de 10 à 25 centimes plus chers, selon les fabricants et les niveaux de gamme.

Le champagne n'échappera pas non plus à la tendance. Et selon le Syndicat général des vignerons de la Champagne (SGV), les prix ont déjà augmenté de 1,3% pour les champagnes de vignerons et de 10,4% pour les champagnes de maison entre janvier et juin 2022. La flambée des coûts de l'alimentation animale pèse sur les élevages (l'alimentation représente 65% du coût de production total d'une volaille). Conséquence : les volailles (poulardes, chapons, dindes…) seront aussi plus chères.

Et pour finir, la fameuse bûche de Noël risque, elle aussi, de voir son prix plus relevé. Boulangers et pâtissiers n'auront en effet guère d'autres choix que d'augmenter leurs tarifs pour tenir leurs marges face à la flambée des prix de l'énergie et celle des matières (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Restaurants universitaires : des étudiants alertent sur les quantités servies

Juventus – PSG en streaming : voici l’offre idéale pour suivre le match de ce mercredi en direct
Le NutriScore pourrait être écarté par l'Europe
iPhone 13 : voici le site où vous pourrez saisir le smartphone Apple à un prix vraiment réduit
Sporty Peppers : cette appli permet de faire du sport en jouant
Le Samsung Galaxy S22 Ultra voit son prix s'effondrer sur le site officiel (-110 euros)