Marchés français ouverture 6 h 36 min
  • Dow Jones

    30 937,04
    -22,96 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 626,06
    -9,93 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 706,54
    +160,36 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    29 391,26
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    26 470,65
    -468,74 (-1,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    649,92
    +2,60 (+0,40 %)
     
  • S&P 500

    3 849,62
    -5,74 (-0,15 %)
     

Champ Libre : une troupe propose la lecture gratuite de poèmes par téléphone

·1 min de lecture

Les Français ont des projets et des idées ! Ils font preuve de générosité, peut-être encore plus en cette période si particulière. Ce mercredi, on s'évade en poèmes.

"Voyages" de Jacques Prévert est doucement conté par Camille Voyenne.  C’est l'un des membres d'une troupe de six jeunes artistes, tous trentenaires. Ils sont établis à Saint-Junien, pas très loin de Limoges. Et c'est tout en vers et en poèmes qu'ils vous proposent gratuitement de dire "non à la grisaille du confinement". Si vous le ressentez ainsi, ils se proposent de vous téléphoner les samedis matins et de vous narrer un texte remarquable.

Comment leur est venue cette idée et comment ça se passe concrètement ?

Le point de départ c'est un "confessionnal poétique", comme un petit cabanon qu'ils avaient installé il y a quelques semaines sur la place du marché de Saint-Junien. Ils y invitaient les badauds à profiter gratuitement de leurs lectures poétiques. Mais arrivent le reconfinement et ses restrictions alors, la poésie viendra à vous. Camille Voyenne et son compère Julien Dervaux lancent une offre sur les réseaux sociaux.

Vous les contactez par exemple via le Facebook de l'association "Champ Libre" et vous demandez que l'on vous appelle pour la lecture d'un texte court mais indispensablement lumineux. Des coups de fil tous les samedis entre 11h et 13h.

Ce sera en fin de cette semaine, le cinquième samedi, et ça va continuer encore deux semaines au moins. Le nombre de demandes ne cessent d'augmenter pour des per...


Lire la suite sur Europe1