La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,1412
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    24 218,03
    -165,29 (-0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    36 609,57
    -1 350,58 (-3,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 001,89
    -23,84 (-2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

La chambre mansardée de l'horreur : ils séquestrent leur fils autiste pendant 7 mois dans une pièce minuscule

·1 min de lecture

Il aurait pu mourir si les ambulanciers n'étaient pas intervenus. À Sheffield, au Royaume-Uni, Matthew Langley, une jeune homme 22 ans atteint d'autisme, a vécu enfermé pendant sept mois dans le grenier du domicile familial. Sa mère, Lorna Hewitt, et son beau-père Craig, emprisonnaient Matthew pour que celui-ci ne descende pas dans la maison la nuit, évitant ainsi de déclencher les alarmes de sécurité.

Le jeune homme a été retrouvé par les ambulanciers le 2 juin 2020, en état d'insuffisance pondérale grave, et déshydraté. Lorsque les secours l'ont découvert, il pesait 39 kilos, et se trouvait "proche de la mort". Sur place, la police a également trouvé des matières fécales et du vomi dans la chambre mansardée du jeune homme. Il aurait souffert du syndrome du côlon irritable, d'incontinence, d'arthrite et de difficultés d'apprentissage.

La victime marchait à quatre pattes pour se déplacer

Matthew Langley a été transporté d'urgence dans une unité de soins intensifs de l'hôpital dans un "état pitoyable" avec des éraflures indiquant qu'il s'était déplacé à quatre pattes, a déclaré le procureur à la Cour d'appel de Sheffield. Il avait notamment subi des dommages à un rein avec des niveaux élevés de sodium liés à une déshydratation sévère. Fort heureusement, le procureur a indiqué que le jeune homme s'était bien rétabli physiquement et qu'il pesait 55 kilos à sa sortie de l'hôpital.

Face à la police, Lorna Hewitt n'a souhaité faire (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

On lui diagnostique une leucémie à 8 ans, quatre mois après la mort de sa mère
Cédric Jubillar : ces petits détails qui semblent cacher un lourd secret sur la disparition de sa femme
TEMOIGNAGE. "J'ai failli devenir aveugle à cause d'un produit pour colorer les sourcils"
“Le geste était choquant” : une amie intime de Delphine Jubillar témoin des violences subies par son fils Louis
Delphine Jubillar : pourquoi certaines de ses amies s'étaient éloignées d'elle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles