La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 945,91
    -358,51 (-1,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Challenges fête ses 40 ans !

BERTRAND/NECO/SIPA

EDITO - Il y a quarante ans, début juillet 1982, Challenge (sans "s" alors") voyait le jour, porté par un ancien étudiant de l'Essec devenu journaliste, Patrick Fauconnier, disparu le 19 avril dernier.

Quarante ans! C'est en effet début juillet 1982 qu'est né Challenge, encore sans "s", comme le rappelle le texte touchant que Patrick Fauconnier, son fondateur, nous avait laissé quelques mois avant sa disparition.

Challenges, avec un "s" cette fois, c'est surtout la rencontre quatre ans plus tard de deux entrepreneurs optimistes, pédagogues, soucieux de ce qu'on n'appelait pas encore alors le "bien commun". Pas de crise de la quarantaine à Challenges, même si l'envol de la publicité vers le digital a sérieusement compliqué l'équation financière d'un magazine qui vend 175.000 exemplaires "print" chaque semaine, la plus forte diffusion en Europe pour un hebdomadaire économique sur son marché domestique.

Avec le site Challenges.fr, cela nous assure près de 4 millions de lecteurs , en hausse de 23% en 2022. La progression des ventes est encore plus spectaculaire dans les kiosques (+ 34%), sur un marché pourtant en retrait depuis plusieurs années. La campagne électorale, et certaines "unes" qui ont provoqué des remous -Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon qualifiés de "Danger" par exemple- n'y sont pas pour rien.

C'est l'occasion de rappeler que nous sommes un des rares magazines français avec une charte. Et si celle-ci stipule dans son préambule que "Challenges se définit comme un magazine économique et politique non partisan et indépendant", elle précise dans la foulée qu'il adhère "à l'économie sociale de marché, avec ses corollaires -la défense d'une économie ouverte, humaniste et de progrès". Corollaires fondamentaux, qui nous ont poussés à faire monter en "une" ces messages d'alerte face aux programmes des extrêmes.

Depuis quarante ans, Challenges a bien changé

Né mensuel, il est passé quinzomadaire, puis enfin hebdomadaire en 2005. Il s'est enrichi d'un site au tournant du siècle, et les événements se sont progressivement invités dans le rythme de la rédaction: le Sommet de l'Economie va vivre cette année sa 9e édition, et , coorganisé avec la Toulouse School of [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles