Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 649,25
    +434,64 (+0,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 403,91
    -13,97 (-0,98 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Challenge Cup: Toulon surclasse Glasgow et s'offre son premier trophée depuis huit ans

Challenge Cup: Toulon surclasse Glasgow et s'offre son premier trophée depuis huit ans

Enfin! Toulon, après quatre finales perdues, a brisé le signe indien en remportant la Challenge Cup aux dépens des Ecossais de Glasgow (43-19), vendredi à Dublin, s'adjugeant ainsi le dernier titre qui manquait encore au club varois. Grâce à six essais, trois rapides de Baptiste Serin (5e, 26e) et Sergio Parisse (19e) puis trois autres de Jiuta Wainiqolo (59e), Waisea Nayacalevu (65e) et Ihaia West (79e) en seconde période, Toulon s'impose avec le deuxième écart le plus large de l'histoire des finales de Challenge, derrière le 43-5 infligé par Colomiers à Agen en 1998. Mieux, les Varois, seulement 8e en Top 14 à une journée de la fin, sauvent leur saison en s'assurant d'un billet pour la Champions Cup la saison prochaine. Le RCT rejoint également les Anglais de Bath, de Northampton et des Wasps ainsi que les Irlandais du Leinster pour devenir le cinquième club à avoir réussi le doublé Champions Cup-Challenge Cup.

La formation de la Rade, sacrée dans la "grande" Coupe d'Europe à trois reprises (2013, 2014, 2015), avait jusque-là chuté sur la dernière marche de Challenge: d'abord devant Cardiff en 2010, contre Biarritz deux ans plus tard puis face à Bristol en 2020 et Lyon la saison dernière. Les coéquipiers de Charles Ollivon deviennent également le neuvième club français titré dans la "petite" compétition continentale, rejoignant Bourgoin-Jallieu (1997), Colomiers (1998), Clermont (1999, 2007, 2019), Pau (2000), Biarritz (2012), Montpellier (2016, 2021), le Stade français (2017) et le Lou donc.

Redoutable efficacité

Redoutables d'efficacité, impressionnants dans les rucks, les hommes du duo formé par Pierre Mignoni et Franck Azéma, qui avaient tous deux déjà été sacrés comme joueurs avec Clermont, en 1999 puis 20007 respectivement, ont tout simplement muselé leurs adversaires écossais. Les Warriors alignaient pourtant onze joueurs du XV du Chardon qui avaient causé bien des soucis aux Bleus durant le Tournoi des six nations (32-21).

PUBLICITÉ

Cette fois encore, ce sont les Français qui sont sortis vainqueurs. Et ni la sortie prématurée du demi de mêlée Baptiste Serin (béquille) ni celle de l'ailier Gabin Villière (commotion) n'ont semblé perturber les Rouge et Noir. Pas plus que l'essai refusé à Charles Ollivon (53e) pour hors jeu. Ceux, bien valides, de l'Ecossais Kyle Steyn (57e, 73e), de l'Argentin Sebastian Cancelliere (68e) sont arrivés bien trop tard. Dix ans et un jour après son premier titre continental, devant Clermont (16-15), Toulon a donc remis le couvert. C'était déjà à Dublin. Comme si le club au brin de muguet avait trouvé un trèfle à quatre feuilles à l'Aviva Stadium. Enfin.

Article original publié sur RMC Sport