Marchés français ouverture 8 h 49 min
  • Dow Jones

    31 535,51
    +603,14 (+1,95 %)
     
  • Nasdaq

    13 588,83
    +396,48 (+3,01 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2057
    -0,0031 (-0,25 %)
     
  • HANG SENG

    29 452,57
    +472,36 (+1,63 %)
     
  • BTC-EUR

    40 890,33
    +3 002,42 (+7,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,63
    +54,40 (+5,86 %)
     
  • S&P 500

    3 901,82
    +90,67 (+2,38 %)
     

La chaîne de restaurants Flunch demande une procédure de sauvegarde

·1 min de lecture

PARIS (Reuters) - Flunch a demandé à bénéficier d'une procédure de sauvegarde en raison de ses difficultés accentuées par la crise du coronavirus et elle envisage de se séparer d'une soixantaine de restaurants, un projet susceptible de concerner 1.300 postes, a annoncé mercredi la chaîne française de restauration.

Le groupe affirme que son chiffre d'affaires a baissé de plus de moitié, soit de 212 millions d'euros, en 2020 en raison du COVID-19 et des confinements successifs.

Alors que les restaurants n'ont toujours pas été autorisés à rouvrir en France, le déclenchement d'une procédure de sauvegarde, sollicitée auprès du tribunal de commerce de Lille, "devrait permettre à l’entreprise de se donner du temps en termes de trésorerie en attendant la reprise de l’activité commerciale dont la date reste toujours incertaine, et de poursuivre son plan de transformation 'Cap à 5 ans' déjà engagé", déclare Flunch dans un communiqué.

La chaîne compte aussi se séparer d'une soixantaine de restaurants via notamment des "reprises proposées aux collaborateurs et aux franchisés actuels, ou à des repreneurs extérieurs du secteur de la restauration".

"Au total, un maximum de 1.300 postes devrait être concerné par ce projet avec la possibilité d’ouvrir un PSE (plan de sauvegarde de l'emploi-NDLR), après consultation des représentants du personnel", dit Flunch.

(Bertrand Boucey, édité par Blandine Hénault)