La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 949,01
    -207,68 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 910,52
    -203,27 (-1,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0718
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    21 381,90
    -470,96 (-2,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    527,58
    -9,32 (-1,74 %)
     
  • S&P 500

    4 117,86
    -46,14 (-1,11 %)
     

La chaîne financée par l'Etat russe RT France annonce sa fermeture

Lionel BONAVENTURE / AFP

RT France, branche française de la chaîne russe RT suspendue dans l'Union européenne, a annoncé samedi 21 janvier sa "fermeture" au lendemain du gel de ses comptes bancaires. Moscou avait plus tôt menacé Paris de représailles auprès des médias français implantés en Russie.

Clap de fin pour RT France. La chaîne, branche française de la chaîne russe RT suspendue dans l'Union européenne, a annoncé samedi 21 janvier sa "fermeture" au lendemain du gel de ses comptes bancaires.

"Après 5 années d'acharnement, les autorités au pouvoir sont donc parvenues à leurs fins: la fermeture de RT France (...) La Direction générale du trésor a décidé de geler les comptes bancaires de RT France rendant impossible la poursuite de notre activité", a annoncé sur Twitter Xenia Fedorova, présidente et directrice de la chaîne.

"Avec cette sanction, 100 salariés basculeront dans le chômage"

Officiellement, RT, financé par l'Etat russe et accusé de "désinformation", est interdit de diffusion dans l'Union européenne depuis le 2 mars 2022, à la suite d'un accord des Vingt-Sept peu après le début du conflit en Ukraine. Mais jusqu'à présent, RT France continuait de produire et diffuser des contenus, consultables malgré l'interdiction via un réseau privé virtuel (VPN), un service permettant de naviguer sur le web en contournant le blocage.

Seulement voilà, le vendredi 20 janvier 2023, les syndicats de RT France ont dénoncé le gel des comptes de la chaîne en France. De quoi risquer de finir d'étouffer le média déjà affaibli. "Avec cette sanction, ce sont près de 100 salariés et environ une cinquantaine de journalistes qui basculeront probablement dans le chômage", s'étaient ainsi émus dans un communiqué les sections FO (Force ouvrière) et SNJ (Syndicat des journalistes) de RT France, selon qui les comptes "sont gelés sur décision de l'Etat" français.

La suite de sanctions européennes

Le ministère français de l'Economie a toutefois précisé que les avoirs de la chaîne avaient été gelés en application des sanctions européennes les plus récentes et non à l'initiative de l'Etat français.

Une source au ministère a souligné que cette mesure procédait du "dernier paquet de sanctions" européennes de décembre dernier. Contrairement aux sanctions initiales décidées après l'inte[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi