Publicité
La bourse ferme dans 7 h 10 min
  • CAC 40

    7 937,84
    -28,84 (-0,36 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 864,28
    -8,29 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,43 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0840
    +0,0018 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    2 043,00
    -6,40 (-0,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 312,78
    -290,37 (-0,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,04
    -0,45 (-0,59 %)
     
  • DAX

    17 421,50
    +2,17 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 700,19
    -6,09 (-0,08 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,78 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 233,71
    +135,01 (+0,35 %)
     
  • HANG SENG

    16 634,74
    -91,12 (-0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2680
    +0,0007 (+0,05 %)
     

Cette chaîne de fast-food se fait doucement un nom… en imitant McDonald’s

Pixabay

La chaîne se fait un nom. Big M est une nouvelle enseigne de fast-food qui se développe de plus en plus, rapporte Le Parisien. Avec seulement dix-sept restaurants début 2022, la marque en compte désormais soixante fin 2023, dont une dizaine situés en Île-de-France. Pour tirer son épingle du jeu et affronter la concurrence de McDonald’s, Burger King ou encore KFC, Big M propose un menu halal avec des recettes à des prix accessibles déjà bien connues du grand public. En effet, le menu offre des options volontairement inspirées de ce que propose «Mcdo».

Le nom des burgers et leur présentation sont très proches de ce que l’on trouve dans l’enseigne américaine. Certains sandwichs comme le Big, le Jumbo ou le Géant 290 font tout de suite penser au Big Mac, au Giant ou au 280. Le slogan, «Big M, c’est ça qu’on aime», est d’ailleurs un clin d’œil assumé. Il ne s’agit toutefois pas d’un plagiat pour le fondateur Mehdi Bella, interrogé par le journal, qui estime que le «Big Mac fait partie de la culture culinaire commune comme la baguette ou la blanquette de veau». Dans le domaine de la restauration, il est effectivement autorisé de s’inspirer d’une recette qui ne peut pas bénéficier de la protection de la propriété intellectuelle.

Jusqu’ici, à l’exception d’une appellation jugée trop proche du CBO de McDonald’s, Big M n’a pas eu d’ennui avec la justice. Et pour faire son trou, l’enseigne a attiré de nouveaux clients avec des formules attractives et un menu comprenant un sandwich, des frites (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Boeing : ce nouveau problème qui va retarder les livraisons de certains 737 MAX
Paris 2024 : dernière chance pour assister aux Jeux, de nouveaux billets mis en vente
Thales : gros contrat au Royaume-Uni auprès du ministère de la Défense
États-Unis : il est «grand temps» de s’attaquer à la dette publique, la Fed tire la sonnette d’alarme
Atos : l’augmentation de capital abandonnée, discussions avec Kretinsky et les banques