Marchés français ouverture 5 h 44 min
  • Dow Jones

    30 273,87
    -42,45 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    11 148,64
    -27,77 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 314,15
    +193,62 (+0,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9917
    +0,0032 (+0,33 %)
     
  • HANG SENG

    18 087,97
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    20 480,72
    -47,51 (-0,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    461,47
    +3,06 (+0,67 %)
     
  • S&P 500

    3 783,28
    -7,65 (-0,20 %)
     

Chômage partiel : la somme faramineuse détournée par un réseau

Westend61/Getty Images

Nouvelle affaire d'escroquerie aux aides Covid. Et encore une fois, c'est le dispositif Tracfin qui a mis fin aux manigances des escrocs, nous raconte Le Parisien. Sept personnes (une femme et six hommes) âgées d'une trentaine d'années sont accusées d'escroquerie au chômage partiel en détournant l'argent destiné aux entreprises en difficulté lors de la pandémie de Covid-19. En repérant des mouvements financiers suspects, Tracfin les a signalés au parquet de Versailles. Une enquête est alors ouverte par la division des affaires économiques et financières (Daef) de la police judiciaire qui va mettre au jour un système de sociétés-écrans. Deux frères, notamment, agissaient avec un cousin qui vivait dans le sud de la France ; il les aurait convaincus de monter ces fameuses sociétés et déclarer de faux salariés.

En montant plusieurs petits dossiers, les escrocs seraient parvenus à amasser "650.000 euros", confie une source proche de l'enquête au Parisien. Avec tout cet argent, les deux frères auraient sollicité des proches afin d'ouvrir des comptes en ligne en Allemagne ou au Luxembourg et faire circuler "l'argent sale". Les comptes en banque étaient ouverts soit par les proches en question, soit par les trois escrocs avec leur pièce d'identité, ont révélé les enquêteurs. Ces derniers ont alors suivi les flux d'argent qui se faisaient toujours par "petites sommes" et finissaient vers des paradis fiscaux.

Finalement, après plusieurs mois d'enquête, les deux frères et les cousins sont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier, écurie, revenus privés... la fortune colossale de la reine Elisabeth II
Inflation : voici la région où les habitants sont les plus vulnérables
Impôt de production : la suppression de la CVAE pourrait être étalée sur deux ans
Affaire Garrido-Corbière : un ex-collaborateur de Jean-Christophe Lagarde mis en examen
La reine Elizabeth II est morte, Charles III nouveau roi